Réinventons ensemble votre épargne pour
Prendre un rendez-vous

Pourquoi solliciter un conseiller en gestion de patrimoine est complémentaire de votre banquier

| #Autres

Pourquoi solliciter un conseiller en gestion de patrimoine est complémentaire de votre banquier

Le développement des technologies sert tous les milieux: que ce soit le milieux familial, le monde de l’entreprise, les loisirs ou même les investissements. Aujourd’hui il existe un grand nombre d’investissements grands publics qui offrent chacun leurs avantages et leurs inconvénients. L’information à leurs sujets est aussi accessible beaucoup plus facilement. Et lorsque l’on ajoute le fait qu’avec les moyens de communications et la connectivité chacun peut les réaliser en quelques secondes sur son propre téléphone. 

Dans cet univers ultra concurrentiel il est préférable de pouvoir être accompagné pour comparer les différents investissements et puis même pour chacun les différents prestataires possibles. 

Nous allons voir le rôle du conseiller en gestion de patrimoine puis pourquoi il ne sert à rien de l’opposer au banquier.

Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine

Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine est d’intervenir sur tous les aspects d’un patrimoine familial. Cela regroupe tous les placements qu’ils soient financiers, immobiliers, liés à la fiscalité à la transmission du patrimoine. Chaque problème a en face de lui une solution qui lui est propre et qui dépendra aussi de la situation de chacun.

Pour cerner correctement chacun de ses clients le gestionnaire de patrimoine procédera à un audit afin d’avoir les informations au sujet de la situation actuelle du prospect (revenus, fiscalité, patrimoine) et savoir ce qu'il attend de lui par ses objectifs patrimoniaux. C’est après ce premier échange qu’un vrai conseil peut être donné.

Par ailleurs un bon conseiller n’indiquera pas forcément d’investissements en particuliers si le client a déjà de son coté certains projets personnels (achat de résidence principale, expatriation, mariage…). Il vaut mieux conseiller de ne rien faire plutôt que forcer un investissement au détriment de ce type de projet.

La complémentarité avec le banquier

Nous avons vu que le rôle du conseiller est très global; il peut intervenir pour plusieurs types d’investissements et tout au long de la vie du client. Il n’a pas forcément d’utilité dans le quotidien de chacun lorsque des opérations plus classiques sont nécessaires: ouverture de livrets, renouvellement de carte bancaire, gestion du compte courant… 

Le banquier est un interlocuteur plus privilégié à ce moment là, de même il est beaucoup plus concerné par la vie quotidienne de ses clients. Il est complémentaire du conseiller en ce sens qu’il est dépositaire des comptes de bases de chacun: c’est avec ces liquidités en parie que les investissements se font.

Il a aussi le pouvoir de financement qui permet d’envisager d’autres types de projets d’investissements en débouclant des prêts qui permettront alors de constituer plus facilement un capital.

Pour conclure ces deux intervenants ont des domaines de compétences qui se rapprochent parfois se chevauchant mais qui se complètent surtout. L’offre patrimoniale du banquier sera bien moins performante et beaucoup plus limitée que celle du conseiller mais ses autres produits sont indispensables dans le cadre d’un patrimoine bien gérer. De même il est préférable de sollicite run bon conseiller afin de se faire indiquer les bonnes solutions.