Réinventons ensemble votre épargne pour
Prendre un rendez-vous

Collecte de SCPI : Des chiffres exceptionnels en 2019

| #Immobilier

Collecte de SCPI : Des chiffres exceptionnels en 2019

Depuis le début de l'année, la collecte nette des SCPI touche les 6 milliards d’euros, soit une hausse de 75% par rapport à la même période en 2018. Cette tendance haussière fut assez prévisible depuis le premier trimestre.  Les chiffres d’alors présentaient 4,3 milliards d’euros nets. Cela représentait déjà une hausse supérieure de 78% par rapport à celle du 1er semestre 2018 et de 12% par rapport à celle de 2017 ( + 3,8 Md€). Selon le rapport de l’ASPIM et l’IEIF, la tendance laisse entrevoir une collecte historique en termes de capitaux amassés en 2019.

 

Collecte de SCPI : Une hausse de 12 % comparée à celle du 1er semestre 2017

Après un premier trimestre dynamique et une collecte nette supérieure de 78% par rapport à celui de l’année précédente, les Sociétés Civiles en Placements Immobilier  (SCPI) réalisent un deuxième trimestre tout autant remarquable. Avec 2 188 M€ de capitaux engrangés, les SCPI d’entreprise et les SCPI résidentielles non fiscales affichent un des meilleurs bilans trimestriels après celui du premier trimestre 2017 (2934 M€). En intégrant les chiffres des SCPI fiscales (3,6 M€) à la collecte nette déjà enregistrée, le cumul du niveau trimestriel ( 4277 M€) nous laisse entrevoir un record historique se profiler à l’horizon.

 

Pourquoi ?

Il y a plusieurs facteurs susceptibles d’expliquer cet engouement à investir dans les parts de SCPI. L’essoufflement des marchés financiers enregistré vers la fin 2018, a poussé de nombreux investisseurs à privilégier les placements non cotés et plus stables. L’immobilier collectif est ainsi un gage de sécurité. La régularité affichée (au delà des 4% durant ces dernières années), le rend supérieur à d’autres formes de placements en matière de rendement/risque. Les taux bas, qui ont encore persisté durant l’été, ont largement facilité le financement de l’achat de parts de SCPI à travers l’emprunt. En outre, les perspectives concernant le marché immobilier ignorent toute chance de son retournement. Le taux de transactions est encore, en ce moment, très dynamique. Et c’est sans oublier l’atout fiscal qui accompagne l’investissement.   

 

Des gestionnaires innovants et fiables

La SCPI doit sa popularité grandissante à l’efficacité des sociétés gestionnaires de biens immobiliers. Ces dernières sélectionnent intelligemment leurs stratégies de diversification ainsi que les immeubles à intégrer dans leurs parcs immobiliers. C’est sans compter l’effort herculéen dans la bonne diversification des classes d’actifs - les SCPI diversifiées connaissent d’ailleurs un grand succès. En outre, les gestionnaires offrent désormais davantage de facilités en termes de méthodes de souscription et les frais d’enregistrement sont également plus abordables.

 

Quelle stratégie pour 2020 ? 

Un bon investissement en parts de SCPI gravite souvent autour d’un plan de diversification. Les SCPI diversifiées sont d’ailleurs d’excellents outils à mettre dans une allocation. En effet, elles apportent une grande variété tant au niveau géographique qu’en termes de typologie des biens immobiliers (centres commerciaux, centres médicaux, entrepôts…). Cela atténue grandement les risques. 

Parmi les tendances visibles durant le troisième trimestre, nous pouvons déjà voir que les immeubles de bureaux constituent la majorité des d’acquisitions (70%). Les locaux commerciaux sont en deuxième position à seulement (12%). Suivis ensuite par les  résidences de services pour senior (10%) et logistique (5%). Par rapport à la répartition géographique, la plupart des acquisitions sont concentrées en Ile de France (55%). Les SCPI européennes sont également très populaires avec divers parcs immobiliers présents à l’étranger (27%, avec 10% en Allemagne, 7% en Belgique et 4% au Royaume-Uni). Il est évident qu’il existe d’autres éléments à considérer dans le choix de “bonnes” SCPI.  Dans un tel cadre, il est important de faire accompagner par un professionnel de l’immobilier. Pourquoi pas Euodia ?