En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences.En savoir plus×Fermer

Les cookies :
Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, rendez-vous sur ce site : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

Ce site Internet utilise des cookies pour :
- Pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d'un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite.
- Afin de conserver vos informations de connexion de sorte que vous n'ayez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous revenez sur ce site web.
- Pour suivre les données analytiques sur le site. Ceci permet des mesures d'audience qualitatives et quantitatives (Google Analytics, Xiti...).
- Pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux via les boutons de partage Facebook, Twitter, Google +...

Comment supprimer ces cookies :
Vous pouvez choisir de désactiver/supprimer les cookies dans votre navigateur à tout moment en suivant les instructions fournies dans les fichiers d'aide de ce dernier.
Voici comment procéder pour les 4 principaux navigateurs (cliquez sur le lien) :
- Google Chrome
- Mozilla Firefox
- Microsoft Edge
- Safari

Enfin, nous tenons à vous informer que la désactivation d'un cookie pourrait empêcher ou rendre difficile la navigation ou la prestation des services proposés sur notre site Internet.

FIP et FCPI : différences et similitudes avec le FCPR

DEFISCALISATION | 2 min. de lecture

 

Qu’est-ce qu’un FCPR ? 

Les Fonds Commun de Placement à Risques (FCPR) sont des Organismes de Placement Collectif (OPC).  Le FCPR est un fonds d’investissement qui est investi à 50 % minimum dans des sociétés non cotées en Bourse. Les FCPR sont des investissements présentant des risques importants. Il est possible de perdre tout ou une partie du capital investit. Il est donc destiné aux investisseurs qui ne craignent pas d’investir des sommes dans un placement où l’issue n’est pas certaine. 

Afin de compenser le risque, les investisseurs en FCPR bénéficient d’une fiscalité avantageuse. Si vous vous engagez à conserver vos parts en FCPR durant 5 ans à compter de la souscription, cela ouvre droit à une réduction d’impôt sur le produit des parts. Cependant, si la condition de conservation n’est pas respectée, l’exonération ne sera plus valable et les part qui étaient auparavant déduites devront être réintégrés à votre revenu imposable

Les FIP et les FCPI sont deux catégories spécifiques de FCPR. Ces fonds sont soumis à l’agrément de l’AMF et doivent être proposés par des sociétés de gestion également agréées par l’AMF. 

 

Les caractéristiques d'un FIP 

Lancé en 2003, le Fonds d’Investissement de Proximité est un placement financier. Il a été créé en faveur des PME ou PMI régionales non cotées. Les FIP concernent donc uniquement les placements destinés aux petites et moyennes entreprises. Elles permettent au particulier de profiter du dynamisme des PME via des produits d’épargne accessibles et qui offrent des avantages fiscaux. 

La condition pour bénéficier de ces avantages fiscaux consiste à détenir des parts en FIP durant au moins 5 ans. Les FIP permettent ainsi de réduire l’impôt sur le revenu et/ou la fortune.

Les FIP sont composés au minimum de 70% de PME qui :

  • Emploient moins de 250 personnes
  • Réalisent un chiffre d’affaires inférieur à 50 M€
  • Sont soumises à l’impôt sur les sociétés
  • Exercent leur activité dans 4 régions limitrophes

 

 

Les caractéristiques d'un FCPI 

Lancé avec la loi finance de 1997, le Fonds Commun de Placement dans l’Innovation donne la possibilité aux investisseurs de profiter d'une optimisation fiscale tout en investissant dans des petites et moyennes entreprises innovantes au minimum à 70%. Les 30% restant pourront quant à eux être repartis par la société de gestion dans diverses alternatives financières telles que des actions, des SICAV ou encore des obligations

Ce produit est dit "à risque", étant donné que l’argent investi est placé sur des sociétés non cotées. Cependant, la prise de risque est contrebalancée par l'optimisation fiscale : si l’investisseur conserve plus de 5 ans ses parts en FCPI, il pourra bénéficier d'une réduction d'impôts

Attention, toutes les PME ne sont pas éligibles pour faire partie d’un FCPI. Elles doivent remplir les critères suivants :

  • Le siège social de la société doit impérativement se trouver dans l’espace économique européen 
  • L’entreprise doit répondre à la définition européenne de la PME
  • Le capital social ne doit pas être détenu à la majorité par une personne morale
  • La société doit avoir moins de 10 ans de vie
  • La société doit être soumise à l’impôt sur les sociétés
  • Elle ne doit pas non plus être cotée sur un marché réglementé
  • La PME ne doit en aucun cas exercer l’activité suivante : gestion de patrimoine mobilier ou immobilier

 

 

Besoin d'un conseil concernant votre placement en FIP ou en FCPI ? Contactez dès à présent votre conseiller Euodia !

 

Prendre un rendez-vous

 

Article publié le 11 Octobre 2022

Stéphane SCHAEPELYNCK Consultant en Gestion Privée - Partenaire indépendant 7 articles rédigés

Vous souhaitez aller plus loin ? Contactez-nous :

Optimisation fiscale : c’est le moment d’investir !
DEFISCALISATION | 3 min. de lecture Lire l'article
FIP et FCPI : différences et similitudes avec le FCPR
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article
Réduction d'impôt ou baisse du revenu imposable
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article
Entrée en vigueur du taux de réduction d’impôts de 25% pour les FIP et FCPI en 2022
DEFISCALISATION | 3 min. de lecture Lire l'article
Zoom sur le FIP Outre-Mer
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article