Réinventons ensemble votre épargne pour
Prendre un rendez-vous

Les investissements rentables pour défiscaliser

| #Actu Fiscalité

Les investissements rentables pour défiscaliser

Les solutions pour défiscaliser en France sont plutôt nombreuses. Beaucoup d’investisseurs penseront bien évidemment à la défiscalisation immobilière, mais il n’y a pas que cela ! On recense diverses niches fiscales qui permettraient aux Français de payer moins d’impôt sur le revenu (IR). Ces dispositifs  sont mis en place par l’État pour rediriger l’épargne vers des domaines jugés stratégiques ou prioritaires (cinéma, logement, innovation). Ils sont totalement légaux et doivent être principalement perçus comme des produits d’épargne. Cela implique bien évidemment les risques qui y sont rattachés : durée de détention, risque de pertes en capital. Plusieurs types de placement sont accessibles et permettent une diminution d’impôts en fonction de ses objectifs.   

 

L’immobilier

Immobilier ancien avec travaux, dispositif Pinel dans le neuf, location meublée, Monument historique… Les solutions proposant un allègement de ses impôts en investissant dans la pierre ne manquent pas.

La dernière version de la loi Pinel accorde un droit à une réduction d'impôt pendant plusieurs années (6, 9, 12 ans au choix de l'investisseur). Il s'agit ici d'un placement conséquent, qui est fiscalement intéressant de réaliser à crédit afin de déduire les intérêts des loyers perçus. Ceux-ci sont imposés selon la fiscalité traditionnelle des revenus fonciers.

Le Pinel représente plus un investissement immobilier avec des bénéfices fiscaux qu’une pure opération de défiscalisation. Toutefois, le bénéfice fiscal proposé par le dispositif est un outil efficace pour se construire un patrimoine à condition de bien sélectionner le bien acquis.  

L’investissement immobilier de défiscalisation peut prendre d’autres formes : Malraux, déficit foncier, monuments historiques. Chacun de ces placements est adapté à une situation spécifique qui pourrait vous convenir. Afin de bien choisir, il sera utile d’effectuer un audit patrimonial. 

 

Les dispositifs de défiscalisation "one shot" : FCPI, FIP, SOFICA.

De nombreux dispositifs accordent un bénéfice fiscal unique à leur souscripteur suivant l’année de souscription. Pour percevoir cet avantage fiscal, la durée de détention minimale correspond à 5 ans, sous peine de redressement. 

Les FCPI sont investis dans des PME innovantes non cotées. Il s’agit d’un placement en proie à la conjoncture financière. Après la crise financière de 2008 et la crise sanitaire de cette année, il convient de bien se faire accompagner avant d’investir. Plusieurs sociétés de gestion arrivent à produire des performances intéressantes, et ce, avec régularité. 

Les fonds d'investissement de proximité (FIP) sont investis dans un secteur éligible (hôtellerie, centre d'affaires). Leurs performances dépendent de la société de gestion et de la conjoncture du marché sur lequel l'investissement est effectué.

Le SOFICA a pour objectif de soutenir le cinéma français. Ce produit permet une réduction d’impôt plus conséquente que dans le cas des FIP/FCPI (36% de l’investissement au lieu de 18%). Toutefois, les rendements sont inférieurs. La récupération de la mise tout en percevant le bénéfice fiscal est considéré comme un bilan positif. 

Ces types de placement conviennent parfaitement aux ménages possédant des liquidités à placer à moyen terme. Néanmoins, on doit minutieusement les sélectionner car il est probable de subir d’énormes pertes. 

 

Le Girardin Industriel

Créé au début des années 2000, le dispositif Girardin est un outil de défiscalisation introduite afin d’encourager l’investissement dans les départements et territoires d'outre-mer. Au début, cette loi autorisait une réduction d’impôt sur le revenu en investissant dans deux catégories d’actifs. Il s’agissait des logements sociaux, usant du même principe de défiscalisation que celui de la loi Pinel, et l’industrie locale en sponsorisant l’achat de machines.  

Le dispositif d'investissement dans les logements sociaux n'est plus en vigueur depuis le 1er janvier 2018. Ceci est désormais exclusif à la loi Pinel Outre-Mer. Le Girardin Industriel est encore valable. Ce dispositif de défiscalisation a été étendu jusqu'au 31 décembre 2020 pour les départements d'Outre-Mer dont Mayotte, et jusqu'en 2025 pour les COM (à Saint-Martin, en Nouvelle-Calédonie, Saint-Pierre-et-Miquelon, en Polynésie française, à Saint-Barthélemy, dans les îles Wallis et Futuna, les Terres australes et antarctiques françaises).

 

Le Girardin Industriel est perçu comme une opération de défiscalisation "pure". On parle d'un investissement à fonds perdus permettant un allègement fiscal pouvant dépasser 120% de la somme souscrite. Le Girardin est à conseiller aux contribuables payant au minimum 4000 € d'impôt. Concrètement, l'argent investi permet l’acquisition de matériel industriel dans les Antilles. Des sociétés en nom collectif (SNC) y sont montées, louent le matériel pendant 5 ans (condition de la réduction d'impôt) et sont ensuite dissoutes, vendant habituellement l’équipement pour 1 € symbolique. Le but est d’identifier une société de gestion capable de garantir la pérennité de la location du matériel pendant 5 ans.