En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences.En savoir plus×Fermer

Les cookies :
Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, rendez-vous sur ce site : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

Ce site Internet utilise des cookies pour :
- Pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d'un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite.
- Afin de conserver vos informations de connexion de sorte que vous n'ayez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous revenez sur ce site web.
- Pour suivre les données analytiques sur le site. Ceci permet des mesures d'audience qualitatives et quantitatives (Google Analytics, Xiti...).
- Pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux via les boutons de partage Facebook, Twitter, Google +...

Comment supprimer ces cookies :
Vous pouvez choisir de désactiver/supprimer les cookies dans votre navigateur à tout moment en suivant les instructions fournies dans les fichiers d'aide de ce dernier.
Voici comment procéder pour les 4 principaux navigateurs (cliquez sur le lien) :
- Google Chrome
- Mozilla Firefox
- Microsoft Edge
- Safari

Enfin, nous tenons à vous informer que la désactivation d'un cookie pourrait empêcher ou rendre difficile la navigation ou la prestation des services proposés sur notre site Internet.
FINANCIER | 3 min. de lecture

Peut-on percevoir son épargne salariale si l'on part de l'entreprise ?

Vincent MARIE-JOSEPH - 4 articles rédigés
Consultant en Gestion Privée - Partenaire indépendant
Prendre un rendez-vous

 

Un salarié qui quitte l'entreprise - par licenciement ou démission - dans l'année en cours peut-il bénéficier de l’épargne salariale versée l'année suivante au titre de l'exercice précédent ?

 

L’épargne salariale qu’est-ce que c’est ?

L'épargne salariale est un système d'épargne collective mis en place au sein de certaines entreprises. Le principe de cette épargne est de verser à chaque salarié une prime liée aux performances de l'entreprise ou représentant une partie de ses bénéfices. Selon le choix du salarié, l'argent alloué peut lui être directement versé ou investi dans un plan d'épargne salariale. Ce produit d’épargne prévoit une participation de l’entreprise. Ces placements peuvent être avantageux sous forme de capital.

Les sommes attribuées aux salariés au titre de la participation et de l'intéressement peuvent être placées dans un plan d'épargne salariale, qui peut prendre la forme soit en plan d’épargne d’entreprise (PEE) ou bien en plan d’épargne retraite (PER)

Ces différents plans d'épargne reçoivent également des versements volontaires des salariés et des entreprises... dans certaines limites. Le terme plus adaptés serait alors "contribution".

Plusieurs entreprises ont recours à ce dispositif d’épargne salariale qui permet aux salariés d'effectuer des versements sur leur plan d'épargne et percevoir une rémunération annuelle ou une rémunération mensuelle.

 

Perception de l’épargne au départ de l’entreprise

Admettons qu’un salarié quitte son entreprise : il pourra encore percevoir son épargne salariale aux proratas des jours, semaines et mois passés, malgré le fait qu’il ait quitté son emploi. Si le salarié quitte son emploi en août, il percevra son épargne salariale de janvier à août de la même année. Le salarié peut alors demander le déblocage de ses droits au titre de la participation et de son plan d’épargne d’entreprise (PEE).

L’épargne n’est donc pas bloquée puisque ce dispositif permet d’intéresser les salariés aux résultats de leur entreprise et de favoriser l’épargne collective.

Si le salarié quitte son entreprise, il peut faire un déblocage anticipé sur son livret d’épargne

Les employés peuvent conserver des actifs dans le compte et continuer à les gérer au besoin. Des frais de tenue de compte peuvent alors s'appliquer.

Lorsqu'un salarié quitte l'entreprise et verse une participation et un intéressement au titre de l'exercice précédent, le salarié peut affecter tout ou une partie de ces versements au PEE (Plan d’épargne entreprise) ou PEI qu'il vient de quitter.

Après cela, ces derniers ne peuvent plus effectuer de nouveaux versements ni accepter de cotisations patronales

L’épargne salariale revêt différentes formes et certaines conditions : 

  • La participation (Outil d’épargne salariale qui permet de redistribuer aux salariés une partie des bénéfices, obligatoire dans les entreprises d’au moins 50 salariés, somme bloquée pendant 5 ans minimum),
  • L’intéressement (Versement de primes en fonction des objectifs atteinte ou bien de performances définis en amont par l’entreprise),
  • Les plans d’épargne salariale (les sommes versées au titre de la participation ou de l’intéressement peuvent être placées dans des plans d’épargne salariale tel qu’un Plan d’épargne d’entreprise (PEE) ; Plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO). 

 

#Investir

Découvrez comment RÉDUIRE VOS IMPÔTS.

Démarrez votre simulation

 

Comment percevoir son épargne salariale ?

Nous avons pu voir qu’un salarié peut bénéficier de son épargne salariale même s’il quitte son entreprise. Mais comment ce dernier va percevoir ce dispositif de participation ? 

Dans un premier temps, un salarié peut transférer son épargne salariale dans un plan d'épargne ouvert par le nouvel employeur. Cette option est également ouverte aux créateurs d'entreprise, à condition qu'ils disposent d'un plan d'épargne salariale intégré à la nouvelle structure.

Si l'entreprise accueille des retraités et dispose d'un plan d'épargne salariale, l'épargne peut être transférée sur plusieurs emplois et retraites.

L'opération est fiscalement neutre et aucun paiement de sécurité sociale n'est prélevé sur les transferts. Le salarié conserve l'impôt en amont de son investissement (le transfert n'entraîne pas un nouveau départ de la période pendant cinq ans).

Les sommes engagées et investies en PEE ou PEI peuvent être transférées en PEE ou PEI ou PERCO. 

La participation est obligatoire pour les entreprises (sauf certaine TPE et PME non éligibles), ces produits d’épargne permettent d’alimenter les rentes sous forme d’épargne pour la retraite.

Le chef d’entreprise met ce contrat de participation pour motiver les salariés aux résultats et leur permettre ainsi d’inclure la participation sur le contrat de travail.

 

Besoin d'un conseil concernant votre épargne salariale ? Contactez dès à présent votre conseiller Euodia !

 

Prendre un rendez-vous

 

Article publié le 21 Juin 2022

Articles similaires

Peut-on percevoir son épargne salariale si l'on part de l'entreprise ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Épargne salariale : quels sont les différents dispositifs aujourd’hui ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Comment placer votre intéressement et votre participation ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Contrat de capitalisation
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Utiliser l'épargne salariale pour un apport personnel
FINANCIER | 4 min. de lecture Lire l'article