En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences.En savoir plus×Fermer

Les cookies :
Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, rendez-vous sur ce site : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

Ce site Internet utilise des cookies pour :
- Pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d'un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite.
- Afin de conserver vos informations de connexion de sorte que vous n'ayez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous revenez sur ce site web.
- Pour suivre les données analytiques sur le site. Ceci permet des mesures d'audience qualitatives et quantitatives (Google Analytics, Xiti...).
- Pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux via les boutons de partage Facebook, Twitter, Google +...

Comment supprimer ces cookies :
Vous pouvez choisir de désactiver/supprimer les cookies dans votre navigateur à tout moment en suivant les instructions fournies dans les fichiers d'aide de ce dernier.
Voici comment procéder pour les 4 principaux navigateurs (cliquez sur le lien) :
- Google Chrome
- Mozilla Firefox
- Microsoft Edge
- Safari

Enfin, nous tenons à vous informer que la désactivation d'un cookie pourrait empêcher ou rendre difficile la navigation ou la prestation des services proposés sur notre site Internet.
FINANCIER | 3 min. de lecture

Investir dans des actifs forestiers

 

"Dans la profondeur de la forêt résonnait un appel (...) mystérieusement excitant et attirant" écrivait Jack London en 1903. Comme un appel naturel et instinctif certes, cet article vous guidera vers l’attrait fiscal d'un placement forêt

L'investissement forestier devient plus équitable et accessible aux personnes d'horizons variés. C'est un moyen de rendre votre patrimoine plus écologique et diversifié, surtout avec les avantages fiscaux que cela engendre. 

 

Comment investir dans des actifs forestiers

L’actif forestier prend 3,2% de valorisation par an en moyenne. Les revenus principalement générés sont liés à la coupe du bois et au prêt des droits de chasse équivalent à 1%. Cela correspond ainsi à un rendement annuel total de 4% en moyenne sur une durée moyen/long-terme, à savoir 10 ans. 

Des résultats intéressants sont envisageables si l'on tient compte du fait que cet investissement est décorrélé des fluctuations des marchés financiers. Les prix sur ce marché, suivi depuis 50 ans, s'avèrent moins volatils car ils ne sont pas liés aux marchés financiers.

Ce type d'investissement offre également l'opportunité de diversifier son patrimoine en employant un actif réel. Étant nécessaires à la vie, les forêts font l'objet d'actions de conservation actives, ce qui en fait des actifs rentables malgré les aléas économiques.

Il existe différentes façons d’investir dans les forêts :

  • Via un Groupement Foncier Forestier (GFF),
  • Via un Groupement Foncier d’Investissement (GFI) géré par l’Autorité des Marchés financiers,
  • En direct.

Pour résumer, si vous investissez en direct, vous aurez plus de liberté quant au choix de la gestion de vos bois. Vous serez cependant contraint d’entretenir le domaine (reboisement, payer la fiscalité…).

Les GFF, quant à eux, permettent de détenir une parcelle connue comme si vous achetiez directement un bien. 

Enfin, via les GFI, vous pourrez acquérir une part d’un bois en fonction de ce que vous avez investi. Cela s’apparente à de la SCPI

 

#Guide

Téléchargez gratuitement
Notre guide scpi

 

Pourquoi investir en forêt

Usage des ressources

L’un des intérêts de ce placement réside dans son usage, le fait de pouvoir utiliser ses ressources et de louer la surface disponible (chasse, loisirs…). Il s’agit là d'un bénéfice économique majeur du placement. 

Ce n’est pas le seul attrait de cet investissement. Investir dans des actifs forestiers ouvre également droit à certains avantages fiscaux, tels qu'une réduction d’impôts sur le revenu

Défiscalisation

Investir en Groupement Forestier permet de bénéficier de différentes réductions fiscales sur le montant investi (pour un GFF et pour un GFI) :

  • Réduction fiscale de 18 % du montant investi (plafonnement à 5 700€ et 11 400€ d’investissement, soit 1026€). Il faut conserver les fonds pendant huit ans.
  • La déclaration de chaque associé se fait au revenu au prorata de la part détenue, communiqué par le gérant.

Cet investissement ouvre également droit à des réductions fiscales sur le montant des travaux (pour un GFF et pour un GFI) :

  • Vous pouvez bénéficier d’une réduction de 18 % du montant investi en travaux, montant plafonné à 6 250€ pour un célibataire ou 12 500€ pour un couple. Les parts doivent être détenues pendant 4 ans.
  • Les réductions sur l’investissement et les travaux sont cumulables

Par ailleurs, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale sur l’assurance tempête. Cette réduction peut s’élever à 76% du montant de l’assurance à laquelle vous avez souscrit. 

Il y a aussi et pour finir une exonération de l’IFI à hauteur de 75% de la valeur du bien. Seuls les 25% restant compteront dans l’IFI. Unique contrepartie : conserver les parts pendant deux ans.

Succession

L’avantage le plus connu de cet investissement réside néanmoins dans les droits de successions

Etant donné qu’il y a un abattement de 75% sur la valeur de votre patrimoine en massifs forestiers, seuls 25% sont utilisés pour calculer les droits de successions. De même que pour l'exonération de l'IFI, cet avantage ne s’applique que si vous gardez vos parts pendant deux ans.

Puisque il s'agit d'un placement à long terme, l’inconvénient majeur de cet investissement réside dans sa durée. Si sa liquidité et sa rentabilité restent faibles, il compense ces contraintes par des atouts non négligeables en termes de fiscalité, notamment pour la succession

 

#Investir

Découvrez comment RÉDUIRE VOS IMPÔTS.

Démarrez votre simulation

 

En résumé

Investir dans des actifs forestiers diversifiera votre patrimoine. Cet investissement reste intéressant sur la plan éthique et fiscal, en particulier pour les personnes soumises à l’IFI. Cependant, pour augmenter sa valeur, il faut considérer ce placement comme un investissement foncier sur du long terme (placement très peu volatile). Le temps est le principal facteur de valorisation de cet investissement auquel nous ajoutons les risques naturels (maladies/tempêtes). 

La fiscalité attrayante est également l'un des principaux intérêts de ce type d’investissement, sans oublier la volonté de diversifier éthiquement son portefeuille. 

Besoin d'un conseil concernant vos investissements financiers ? Contactez dès à présent votre conseiller Euodia !

 

Prendre un rendez-vous

 

Cette communication ne peut être en aucun cas considérée comme une recommandation personnalisée ou à caractère promotionnel, de souscrire ou de racheter sur la solution et/ou les produits présentés.

Article publié le 4 Juillet 2022

Articles similaires

Actifs tangibles : Investir dans les voitures de collection
FINANCIER | 4 min. de lecture Lire l'article
Actifs tangibles : Investir dans l'or
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Investir dans des actifs forestiers
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article