Assurance-vie : comment puiser dans son épargne en cas de besoin ?

FINANCIER | 2 min. de lecture

 

Malgré la hausse de taux du livret A, la place de l’assurance-vie parmi les placements préférés des Français reste indéniable.

Un contrat d'assurance-vie permet de se constituer non seulement une épargne mieux rémunérée que sur les livrets bancaires, mais aussi de s'assurer une réserve financière en vue de la retraite. A cela s’ajoute le fait qu’il offre certains avantages fiscaux. Cependant, la légende urbaine veut que ces contrats n’autorisent pas leurs souscripteurs à y retirer des sommes librement avant la retraite.

Comment donc, en cas de besoin, se servir de son épargne ?

 

EPARGNER AVEC UNE ASSURANCE-VIE

Le contrat d’assurance-vie vous lie à un assureur. Ce placement permet de vous constituer une épargne, le plus souvent pour préparer la retraite. Les versements effectués sur le contrat peuvent être investies sur des fonds euros - donc garantis par l’assureur - ou sur des unités de compte.

Contrairement à ce que pense un grand nombre de personnes, en cas de besoins, le souscripteur peut puiser dans son épargne avant la retraite. 

 

#Investir

Découvrez comment COMPOSER UN CONTRAT D’ASSURANCE-VIE.

Démarrez votre simulation

 

RACHAT PARTIEL OU RACHAT TOTAL

Le rachat total ou partiel du contrat permet au souscripteur de retirer tout ou partie de son épargne. Ce retrait est constitué d’une part en capital et d’une part en intérêts.

Lorsqu’un retrait est réalisé, seule la part en intérêts est fiscalisée, et ce selon la durée de détention du contrat.

 

LA RENTE VIAGÈRE

Au sein d’un contrat d'assurance-vie, vous pouvez opter pour une transformation du capital en rente. Cette décision doit toutefois être mûrement réfléchie car l’option est irrévocable.

Elle consiste donc à vous "déposséder" de votre contrat contre le versement régulier et ce, jusqu’à la fin de vos jours, d’une somme - la rente - dont le montant est calculé sur la base d’une table de mortalité.

 

 

L'AVANCE EN ASSURANCE-VIE

L’avance est une option peu connue des épargnants et pourtant utile pour puiser dans son contrat d’assurance-vie. En pratique, elle consiste en un prêt que vous fait l’assureur sur votre épargne. L’épargnant doit rembourser le montant de ce prêt.

Les conditions de l’avance varient d’un assureur à l'autre.

L’assurance-vie n’est donc pas un placement qui "bloque" l'épargne constituée. Il existe plusieurs moyens permettant de la débloquer. Les conditions dépendent de l’assureur, il est donc conseillé de vous rapprocher d’un professionnel.

 

Prendre un rendez-vous

 

Article publié le 10 Mars 2023
Assurance vie vs Assurance décès : quelles différences ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Assurance vie : Spirica lance un fonds en euros dédié au climat
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Épargne : quels sont les placements sans risque en 2024 ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Ouvrir une assurance-vie pour son enfant mineur : pourquoi et comment ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Investir efficacement dans les ETF en 2024
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article