En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences.En savoir plus×Fermer

Les cookies :
Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, rendez-vous sur ce site : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

Ce site Internet utilise des cookies pour :
- Pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d'un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite.
- Afin de conserver vos informations de connexion de sorte que vous n'ayez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous revenez sur ce site web.
- Pour suivre les données analytiques sur le site. Ceci permet des mesures d'audience qualitatives et quantitatives (Google Analytics, Xiti...).
- Pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux via les boutons de partage Facebook, Twitter, Google +...

Comment supprimer ces cookies :
Vous pouvez choisir de désactiver/supprimer les cookies dans votre navigateur à tout moment en suivant les instructions fournies dans les fichiers d'aide de ce dernier.
Voici comment procéder pour les 4 principaux navigateurs (cliquez sur le lien) :
- Google Chrome
- Mozilla Firefox
- Microsoft Edge
- Safari

Enfin, nous tenons à vous informer que la désactivation d'un cookie pourrait empêcher ou rendre difficile la navigation ou la prestation des services proposés sur notre site Internet.
IMMOBILIER | 2 min. de lecture

Revendre ses parts de SCPI

Louis LEGASSE - 7 articles rédigés
Consultant en Gestion Privée - Partenaire indépendant
Ma recommandation : Le guide Scpi

Je télécharge le guide

 

L’investissement en SCPI a clairement fait ses preuves sur les 30 dernières années. Avec une collecte annuelle de 7,5 milliards d’euros en 2021, les particuliers cherchant une solution d’investissement immobilière dénuée de toutes contraintes de gestion ont trouvé leur bonheur.

Malgré une rentabilité moyenne très honnête des SCPI (5,2%) et l’augmentation de la valeur du patrimoine SCPI, il est important de réfléchir à la sortie de cet investissement immobilier, et de saisir les risques de liquidité associés.

Afin de comprendre précisément ce risque, il s’agit tout d’abord de faire la distinction entre une SCPI à capital fixe et une SCPI à capital variable.

 

La SCPI à capital fixe

La SCPI à capital fixe émet dès sa création un nombre de parts bien défini. Par conséquent, une fois l’intégralité des parts vendues aux investisseurs, celle-ci ne proposera de nouvelles parts que lorsqu’elle décidera d’augmenter son capital (ce qui n’arrive pas forcément).

Dans le cas d’un investissement sur une SCPI à capital fixe, l’investisseur qui souhaite revendre ses parts devra s’adresser à ce que l’on appelle le marché secondaire, marché où règne la loi de l’offre et la demande. La société de gestion de la SCPI s’occupe dans cette situation de trouver un acquéreur pour les parts de l’investisseur. L’investisseur garde bien entendu la possibilité de revendre ses parts sur le marché du gré à gré.

Par conséquent, en fonction de l’état du marché immobilier ainsi que de l’humeur des investisseurs potentiels externes, le prix de la part de SCPI à capital fixe est susceptible de varier à la hausse ou à la baisse lorsque l’on tente de la revendre.

 

#Investir

Quel montant souhaitez-vous INVESTIR EN SCPI ?

 

La SCPI à capital variable

En revanche, une toute autre histoire s’applique aux SCPI à capital variable. Ces dernières n’ont pas de limite de capital lors de leur création. Ainsi, elles émettent des parts continuellement en fonction de la demande des investisseurs. De cette manière, lorsqu’il s’agit de revendre ses parts, la société fait tout simplement coïncider l’ordre de vente de l’investisseur sortant avec l’ordre d’achat de l’investisseur entrant.

On remarque donc qu’au travers une SCPI à capital variable, la liquidité de l’investissement est plus importante. On constate d’ailleurs que la durée moyenne pour revendre ses parts de SCPI à capital variable tourne autour de 2 semaines.

De plus, la valeur de la part est déterminée et ne varie pas lors de la revente. On ne retrouve donc pas ce risque de volatilité du prix de part présent sur les SCPI à capital fixe.

 

#SCPI

Primovie
Rendement

  • DVM net attendu : 4.51 %
  • Prix de la part : 203 €
  • Capitalisation : 4 464 M€
Découvrir la SCPI

 

Bien entendu, toutes les SCPI à capital  variable ne se valent pas et il est bon de faire appel à un cabinet de gestion de patrimoine afin d’obtenir de l’aide sur le choix de la SCPI. Ce dernier saura déterminer laquelle affiche les caractéristiques assurant le plus la pérennité de l’investissement.

Il reste à noter qu’il est aussi possible d’investir en SCPI au travers un contrat d’assurance-vie. Dans ce cas, le risque de liquidité de la part est porté par l’assureur qui s’occupera de revendre vos parts à votre place le jour où vous souhaiterez racheter votre contrat.

Besoin d'un conseil concernant votre investissement SCPI ? Contactez dès à présent votre conseiller Euodia !

 

Prendre un rendez-vous

 

Article publié le 22 Août 2022

Articles similaires

Investir et protéger son patrimoine en période d'inflation
FINANCIER | 7 min. de lecture Lire l'article
Revendre ses parts de SCPI
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Investir à crédit en SCPI
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Les SCPI résistent-elles à l'inflation ?
IMMOBILIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Les données à prendre en compte pour un investissement en SCPI
IMMOBILIER | 4 min. de lecture Lire l'article