En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences.En savoir plus×Fermer

Les cookies :
Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, rendez-vous sur ce site : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

Ce site Internet utilise des cookies pour :
- Pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d'un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite.
- Afin de conserver vos informations de connexion de sorte que vous n'ayez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous revenez sur ce site web.
- Pour suivre les données analytiques sur le site. Ceci permet des mesures d'audience qualitatives et quantitatives (Google Analytics, Xiti...).
- Pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux via les boutons de partage Facebook, Twitter, Google +...

Comment supprimer ces cookies :
Vous pouvez choisir de désactiver/supprimer les cookies dans votre navigateur à tout moment en suivant les instructions fournies dans les fichiers d'aide de ce dernier.
Voici comment procéder pour les 4 principaux navigateurs (cliquez sur le lien) :
- Google Chrome
- Mozilla Firefox
- Microsoft Edge
- Safari

Enfin, nous tenons à vous informer que la désactivation d'un cookie pourrait empêcher ou rendre difficile la navigation ou la prestation des services proposés sur notre site Internet.
PATRIMOINE | 2 min. de lecture

Quels investissements pour préparer sa retraite depuis l’étranger

 

On estime à 2,5 millions le nombre de nos compatriotes établis à l’étranger, souvent pour des raisons professionnelles. Toutefois une question se pose : comment bien préparer sa retraite lorsque l’on travaille hors de France ?

Pour rappel, le statut d'expatrié doit être distingué de celui du travailleur détaché qui, lui, conserve son contrat de travail avec son entreprise d'origine. Avec l'expatriation, le travailleur signe un contrat de travail local ce qui implique qu'il ne cotise plus aux régimes obligatoires français, mais uniquement au régime local, lorsqu'il en existe un. Il est toujours possible, cependant, de cotiser volontairement en France.

 

Investir dans l'immobilier

L’investissement, de manière générale, se divise en deux grandes typologies : les valeurs immobilières et les valeurs mobilières. Pour exploiter l’effet de levier du crédit, il n’existe rien de mieux que l’immobilier

Pour un expatrié, s’endetter s'avère plus facile si il investit dans l’immobilier. En mettant votre bien en location, vous placez vos revenus locatifs en face de vos mensualités de crédit, ce qui vous permet de ne financer que partiellement le bien en question. De cette manière, l’immobilier est une excellente solution d’investissement pour préparer votre retraite et bénéficier d'une rente une fois retraité. 

Cependant, les expatriés sont face à un dilemme : celui de la gestion de leur bien. Ils ont alors deux options :

  • Payer une société de gestion pour gérer leur bien,
  • Trouver un investissement alternatif.

Les frais de gestion peuvent parfois être élevés mais sont nécessaires pour déléguer le suivi de la mise en location. Une alternative consiste à investir en "pierre-papier", soit dans la Société Civile de Placement Immobilier (SCPI). Cette solution comprend dans sa nature une gestion déléguée et permet également de confier le travail d’acquisition du bien qui peut être fastidieux en cas de résidence à l’étranger.

 

#Guide

Téléchargez gratuitement
Notre guide scpi

 

L'investissement financier 

L’investissement financier peut également constituer un support d’investissement intéressant pour préparer ses vieux jours.

Le contrat d’assurance-vie par exemple permet une capitalisation de l’épargne au sein d’une enveloppe financière (fonds euros ou unité de compte). L’avantage de cet investissement comprend :

  • Sa flexibilité en termes de risques,
  • Des montants des versements,
  • Une sortie des capitaux qui peut se faire totalement ou partiellement sous formes de rentes par exemple.

Par ailleurs, des avantages fiscaux s’appliquent à partir de la huitième année. De manière générale, les investissements financiers s’envisagent sur le long-terme et particulièrement pour préparer sa retraite. Dans ce cas, la fiscalité avantageuse de l’assurance-vie sur les sorties de plus-values est un réel atout.

 

#Investir

Découvrez comment COMPOSER UN CONTRAT D’ASSURANCE-VIE.

Démarrez votre simulation

 

Article publié le 15 Avril 2022

Articles similaires

Les caractéristiques de la succession en fonction du pays de résidence
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
La cotisation retraite pour les fonctionnaires
PATRIMOINE | 2 min. de lecture Lire l'article
En quoi consiste la réforme des retraites prévue par Emmanuel Macron ?
PATRIMOINE | 3 min. de lecture Lire l'article
Nos astuces pour épargner en vue de la retraite
PATRIMOINE | 3 min. de lecture Lire l'article
Quels investissements pour préparer sa retraite depuis l’étranger
PATRIMOINE | 2 min. de lecture Lire l'article