FINANCIER | 2 min. de lecture

Quand et comment clôturer son PEA ?

 

Qu’est-ce qu’un PEA ?

Le Plan d’épargne en actions (PEA) est un produit d’épargne réglementé. Il permet à l'investisseur d’obtenir et de gérer un portefeuille d’actions d’entreprises européennes, tout en bénéficiant d’une exonération d’impôt.

Il existe 3 types de PEA :

  • Le PEA dit « classique bancaire » qui permet d’acquérir un portefeuille d’actions d’entreprises européennes et dont le plafond est fixé à 150 000€.
  • Le PEA dit « classique assurance » qui est souscrit auprès d’une compagnie d’assurance et prend la forme d’un contrat de capitalisation en unités de compte. Il a également un plafond de 150 000€.
  • Le PEA-PME dédié aux investissements dans les petites et moyennes entreprises. Le plafond fixé est de 225 000€.

Le PEA est composé :

  • D’un compte en espèce, où vous pouvez effectuer des versements qui vous servent à acheter des actions.
  • D’un compte-titres sur lequel sont conservées les actions achetées grâce aux versements. Vous pouvez donc, à tout moment, effectuer des versements libres entre votre compte en espèce et votre compte-titres.

 

#Investir

Découvrez comment RÉDUIRE VOS IMPÔTS.

Démarrez votre simulation

 

Quand clôturer son PEA ?

Pour bénéficier des avantages fiscaux, vous devez conserver votre plan d'épargne en actions au moins 5 ans après son ouverture.

Clôture avant 5 ans 

Si vous retirez votre épargne du plan avant 5 ans d'activité, vous êtes soumis à l’imposition. Le gain net réalisé est imposé à 12,8% au titre de l’impôt sur le revenu auquel s’ajoute des prélèvements sociaux (17,2%) soit un total de 30%.

Tout retrait même partiel, engendre la clôture automatique de votre plan d’épargne.

Plusieurs situations peuvent vous permettre d’échapper à la flat-tax :

  • Décès du titulaire,
  • Rattachement à un autre foyer fiscal qui possède déjà un PEA,
  • Création ou reprise d’une entreprise dans les trois mois suivant la clôture du PEA.

Après ses 5 ans

Vous pouvez effectuer un retrait partiel sur votre plan sans engendrer sa fermeture automatique ou perdre votre avantage fiscal.

En termes de fiscalité, vous êtes soumis aux prélèvements sociaux de 17,20% sur votre plus-value. Ils sont décomposés de la manière suivante :

  • CSG : 9,2%
  • Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) : 0,5%
  • Nouveau prélèvement de solidarité : 7,5%

Ainsi, vous pouvez retirer l’argent de votre PEA à tout moment, mais il est important de comprendre comme fonctionne votre compte PEA. Vous avez également la possibilité de transformer votre PEA bancaire en PEA assurance, ce qui vous permettrait de vous verser une rente avec toujours cet avantage fiscal. Si vous décidez de retirer de l’argent de votre PEA avant la cinquième année, cela engendra sa clôture automatique et vous serez fiscalisé à 30% sur les gains engendrés.

 

Quelles sont les démarches pour clôturer son PEA ?

Si vous avez pris la décision de clôturer votre PEA vous vous posez peut-être la question des démarches à entreprendre pour cela.

Alors comment clôturer votre plan ? Vous devez faire une demande auprès de votre banque, soit en vous déplaçant dans votre agence, soit par voie postale.

Renseignez-vous sur les frais de clôture appliqués par votre banque. Ils peuvent varier d’un établissement bancaire à un autre. Certaines banques en ligne - telles que Boursorama Banque ou Fortuneo - peuvent proposer ce service sans frais. Grâce à la loi Pacte, ces frais sont limités à un maximum de 150€.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de lettre de clôture du PEA auquel il faudra joindre votre carte d’identité ainsi que le RIB de votre compte bénéficiaire.

 

Article publié le 14 Avril 2022

Articles similaires

Investir dans les produits structurés : est-ce une bonne idée ?
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Quand et comment clôturer son PEA ?
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Comment se protéger des marchés financiers ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Qu’est-ce que le Plan d’épargne en actions (PEA) ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Compte-titre et Plan d’Épargne en Actions : Quelles différences ?
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article