IMMOBILIER | 3 min. de lecture

Les différentes maisons de retraite

Ma recommandation : Le guide Ehpad

Je télécharge le guide

 

Il existe plusieurs catégories d'établissements pour accueillir les personnes âgées autonomes, en perte d'autonomie ou dépendantes. Ces établissements peuvent être plus ou moins médicalisés et relèvent soit du secteur privé, soit du secteur public. Ils sont classés en trois segments : les maisons de retraite médicalisées, les hébergements pour personnes âgées autonomes et les services hospitaliers.

 

Les maisons de retraite médicalisées

Dans cette catégorie, nous retrouvons les EHPAD (Etablissement pour Personnes Agées Dépendantes). Ces établissements, dotés de chambres médicalisées, permettant la prise en charge de personnes âgées dont l'état de santé nécessite une assistance journalière et permanente. Soit une aide 24 heures sur 24, assurée par une équipe soignante. Cette équipe est animée par un médecin coordonnateur, habituellement généraliste ou gériatre.

Malheureusement, certains EHPAD ne prennent pas en charge les personnes relevant des GIR 1 et GIR 2, qui relèvent d'une perte d’autonomie très importante.

Le GIR 1 correspond aux personnes confinées au lit, en fauteuil ou dont les fonctions intellectuelles sont gravement altérées. La présence constante d'intervenants leur est indispensable.

Le GIR 2 comprend deux groupes de personnes dépendantes :

  • Celles confinées au lit ou en fauteuil et dont les fonctions intellectuelles ne sont pas totalement altérées. Une prise en charge est alors nécessaire pour la plupart des activités courantes.
  • Les personnes dont les fonctions mentales sont gravement altérées mais qui ont conservé leurs capacités pour se déplacer seules. 

 

Les hébergements pour personnes âgées autonomes

La MARPA

Une MARPA est une Maison d'Accueil Rurale pour Personnes Autonomes âgées de 60 ans et plus vivant en milieu rural. Elle a pour but d'aider les personnes issues du même milieu rural à vivre dans leur environnement familier. Elle accueille aussi bien des personnes valides que des personnes en légère perte d'autonomie.

Un établissement MARPA comprend une vingtaine de résidents logés dans des petits appartements allant du studio au deux pièces. Contrairement à l'EHPAD, ces logements sont loués vides.

La MARPA est gérée par un responsable et une équipe de professionnels, disponibles 24 heures sur 24. Les résidents bénéficient d'un espace de vie collectif (restaurant et salon).

Le logement-foyer

Le logement-foyer est un établissement médico-social destiné aux personnes autonomes de plus de 60 ans. Le logement est un appartement (studios le plus souvent, T1 ou T2) loué vide.

Le logement-foyer n'est pas médicalisé et n’assure pas de soins en interne. Cependant, les résidents peuvent avoir recours à des services extérieurs (aide à domicile, infirmiers...). Ce type d'établissement est en principe sous la responsabilité d'une infirmière et intègre des services à la carte : restauration, infirmerie, blanchissage, permanence nocturne...

La résidence senior

La résidence de services senior accueille des personnes autonomes valides ou semi-valides de 60 ans et plus, propriétaires ou locataires d'appartements allant du T1 au T4.

Les résidents bénéficient de services collectifs, le plus souvent proposés à la carte. La différence avec les autres établissements est que les résidences de services ne sont pas des établissements sociaux : elles relèvent du Code de la construction et de l'habitation.

Hébergement temporaire

Les établissements d'hébergement temporaire et accueil à temps partiel sont à mi-chemin entre le foyer et la maison de retraite. Il y a un accueil de jour comme de nuit et l'hébergement est temporaire (environ 3 mois).

À partir du moment où une maison de retraite est conventionnée, elle est nécessairement médicalisée. Elle propose alors à ses résidents un encadrement médical et des activités adaptées pour des séjours longs ou temporaires.

 

Les services hospitaliers

Les services hospitaliers impliquent des soins qui diffèrent selon la durée du séjour :

  • le court séjour : les unités de gériatrie aiguë
  • le moyen séjour : les soins de suite et de réadaptation (SSR)
  • le long séjour : les unités de soins de longue durée (USLD)
  • l'hospitalisation de jour

À terme, l’appellation EHPAD (Établissement d’hébergement pour personnes âgées) recouvrira toutes les structures qui ne sont pas soumises à l’obligation de signer une convention tripartite (les foyers-logements et résidences-appartements notamment).

Article publié le 6 Août 2021

Articles similaires

Tout comprendre au statut LMNP
IMMOBILIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Maison de retraite et EHPAD : quelle différence ?
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article
La convention tripartite en EHPAD
IMMOBILIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Quelles sont les normes des EHPAD ?
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article
LMNP : les différents types de résidences services
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article