En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences.En savoir plus×Fermer

Les cookies :
Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, rendez-vous sur ce site : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

Ce site Internet utilise des cookies pour :
- Pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d'un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite.
- Afin de conserver vos informations de connexion de sorte que vous n'ayez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous revenez sur ce site web.
- Pour suivre les données analytiques sur le site. Ceci permet des mesures d'audience qualitatives et quantitatives (Google Analytics, Xiti...).
- Pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux via les boutons de partage Facebook, Twitter, Google +...

Comment supprimer ces cookies :
Vous pouvez choisir de désactiver/supprimer les cookies dans votre navigateur à tout moment en suivant les instructions fournies dans les fichiers d'aide de ce dernier.
Voici comment procéder pour les 4 principaux navigateurs (cliquez sur le lien) :
- Google Chrome
- Mozilla Firefox
- Microsoft Edge
- Safari

Enfin, nous tenons à vous informer que la désactivation d'un cookie pourrait empêcher ou rendre difficile la navigation ou la prestation des services proposés sur notre site Internet.
FINANCIER | 4 min. de lecture

Investir dans le Private Equity pour se protéger de l’inflation

Antoine LE SAINT - 11 articles rédigés
Consultant en Gestion Privée - Partenaire indépendant
Prendre un rendez-vous

 

En un an, et selon la dernière estimation de l’INSEE, la hausse des prix s’établit à +4,8% pour l’année 2022. L’OCDE table sur une inflation en zone européenne à plus de 7% sur l’année. De quoi donner le tournis à un investisseur qui cherche à placer son capital. Comment naviguer parmi les investissements et se protéger de la vague inflationniste de 2022 ? Je vous donne le cap dans cet article.

 

Inflation : les risques en Private Equity

L’inflation signe son grand retour, très certainement de manière durable. Le meilleur moyen de se prémunir des risques de variations causés par l’inflation est de les identifier en amont. Trois risques peuvent peser sur les rendements de fonds de Private Equity :

  • La hausse des coûts de financement,
  • La baisse des valorisation,
  • L’augmentation des coûts et des perturbations des chaînes d’approvisionnement.

 

Crédit : jouer sur l'effet de levier

Le risque des coûts lié au financement est global, mais touche plus spécifiquement la Private Equity. Le coût de la dette est un facteur de performance important dans le secteur, notamment pour les entreprises avec de la dette à taux variable. Une remontée des taux directeurs va directement impacter le service de la dette et potentiellement dégrader la marge des entreprises.

Toutefois, ce risque est à nuancer. La dette n’est qu’un moyen parmi d’autres pour créer de la valeur et il est rare qu’une entreprise finance sa croissance avec ce seul levier. Il convient donc d’investir dans des fonds en mesure de supporter une hausse des taux, et de diversifier le portefeuille en termes de stratégie et de secteur d’investissement pour diluer le risque.

De même, le poids de la dette doit être mis en face du rendement de l’investissement. Si l’on prend par exemple le dernier rapport du fonds immobilier marchand de bien June Opportunity, on remarque que le ratio d’endettement du fonds est à 69% au 1er trimestre 2022 (7 394K€ de dette pour 12 055K€ d’actifs). A première vue, le fonds utilise donc en grande partie l’effet de levier du crédit pour financer ses opérations avec des coûts de financements directement impactés par l’inflation. Seulement, en rentrant dans le détail des frais de financement, on remarque qu’ils sont de 18€ par part pour une valeur brute de frais de 1225€ (valeur initiale 1000€). Cela représente un coût global de frais de financement de 1,5% par part. Avec un rendement annualisé à +12,16% selon le dernier rapport trimestriel, on constate ici que le poids de la dette est parfaitement maîtrisé et cela en période de pic d’inflation.

Ainsi, même en période d’inflation, la dette peut-être une formidable ressource de développement et un très bon levier de croissance, à condition de bien sélectionner la société de gestion aux commandes de votre investissement.

 

#Investir

Trouvez le meilleur crédit POUR FINANCER VOTRE PROJET IMMOBILIER.

Démarrez votre simulation

 

Diversification : les fonds à temporalité flexible

Le second risque concerne la baisse des valorisations, et directement d'éventuelles performances des fonds d’investissement. Cela induit donc des multiples de valorisations potentiellement réduits à la baisse, les taux d’actualisation devenant plus élevés.

Ici encore, une stratégie d’investissement diversifiée permet de réduire ce risque avec une temporalité différente dans chaque type de gestion. La société de gestion d’un fonds de Private Equity a l’amplitude nécessaire pour acheter et vendre ses participations. Ce grand avantage permet aux fonds à temporalité flexible de choisir le bon moment pour acheter ou vendre, sans être contraint par une deadline lors d’un choc inflationniste

Un des fonds de capital-risque qui utilise à son avantage les différentes temporalités d’investissement serait par exemple Peqan Co-investissement 2022. Dans les faits, le fonds Peqan Co-investissement 2022 investit pour 60% de son actif dans 3 à 4 fonds de co-investissement avec des maturités différentes représentant entre 60 et 80 co-investissements.

Par ailleurs, 20% des fonds sont investis au sein de deal en direct ; 20% de l’actif du fonds restant est destiné à sélectionner des fonds primaire ou secondaire afin d’ajuster la diversification et la temporalité globale du portefeuille. Cela représente ainsi un portefeuille sous-jacent de 80 à 100 co-investissements permettant une riche diversification. 

 

Placer son capital dans les sociétés leader

Enfin, l’augmentation des coûts des intrants et la perturbation des chaînes d’approvisionnement des entreprises est un point à ne pas négliger. Le meilleur moyen de s’en prémunir est d’avoir un capital placé dans des sociétés avec un fort pouvoir de fixation des prix (par exemple les entreprises en B2B) ou dans les entreprises leader de leur secteur.

Celles-ci ont un bien meilleur pouvoir d’action sur leur marché et bénéficient de solides capacités opérationnelles pour faire face à un environnement inflationniste mouvementé. Un exemple qui illustre ce positionnement sur des leaders ou des futurs leaders est le fonds de chez Apax : Apax Private Equity Opportunities. L’équipe d’investissement est spécialisée dans 4 secteurs défensifs :

  • la Tech & Telecom,
  • les Services,
  • la Santé,
  • les Biens de consommation répartis sur la France, l’Italie, le Benelux et la Suisse.

La stratégie du fonds consiste à prendre des positions dans des entreprises établies, rentables, comptant parmi les leaders de leur secteur, puis de transformer ces leaders nationaux en leaders internationaux. Elle partage pour cela auprès d’elles, en tant qu’actionnaire majoritaire des entreprises choisies, son expertise sectorielle et sa connaissance de l’écosystème au service de l’internationalisation.

 

Le Private Equity immobilier 

Une autre solution simple de se protéger contre l’inflation réside dans les fonds de Private Equity immobiliers.

Certains fonds immobiliers versent des loyers indexés sur l’inflation, ce qui permet de bénéficier directement des tendances inflationnistes. On peut ici citer comme exemple le ClubDeal de chez OCP.

La stratégie de ce fonds consiste à transformer les actifs immobiliers en centre d’affaire et de les exploiter durant un certain temps. L’avantage de cette politique d’investissement est la grande flexibilité des loyers pratiqués pour toujours se trouver en phase avec le marché. Toutefois, l’ensemble des fonds immobiliers ne sont pas centrés sur les loyers. Il convient donc de bien les identifier ou d’appeler votre consultant en gestion de patrimoine pour bénéficier de son expertise.

En définitive, vous avez ici une identification des principaux risques liés à l’inflation et les solutions pour s’en prémunir. Véritable rempart contre l’inflation, le Private Equity sera certainement LA classe d’actif qui saura tirer son épingle du jeu durant cette période mouvementée. 

Besoin d'un conseil concernant votre investissement en Private Equity ? Consultez dès à présent votre conseiller Euodia !

 

Prendre un rendez-vous

 

Cette communication ne peut être en aucun cas considérée comme une recommandation personnalisée ou à caractère promotionnel, de souscrire ou de racheter sur la solution et/ou les produits présentés.

 

Article publié le 13 Septembre 2022

Articles similaires

Investir dans le Private Equity pour se protéger de l’inflation
FINANCIER | 4 min. de lecture Lire l'article
Le financement en private equity pour les PME
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article