DEFISCALISATION | 3 min. de lecture

Investir dans le cinéma avec SOFICA

Romain FOUCHER - 4 articles rédigés
Assistant Consultant en Gestion Privée

 

Ce nom peut vous paraître familier puisqu’il est régulièrement présent dans les films au moment du générique de fin. Mais concrètement, qu'est-ce qu'une SOFICA ?

 

SOFICA : mode d'emploi

SOFICA signifie Société pour le Financement de l’Industrie Cinématographique et Audiovisuelle. Ces sociétés d’investissement ont pour objectif de financer la production de films et de programmes télévisés français. Ainsi, quand vous souscrivez à une SOFICA vous détenez une part de la société d’investissement.

Les SOFICA ont été créées par la loi du 11 juillet 1985, dans le but d’apporter un soutien financier à l’industrie cinématographique et audiovisuelle. La SOFICA sert d’intermédiaire entre les particuliers et le monde du cinéma. C’est un produit rare avec une offre assez limitée chaque année pour les investisseurs. Ces sociétés d’investissement sont agréées par le CNC (Centre National de la Cinématographique).

L’investissement en SOFICA n’est pas corrélé avec les marchés financiers. En effet, le rendement se base exclusivement sur le succès des œuvres sur lesquelles la SOFICA va investir. La société est donc propriétaire d’une partie des recettes perçues par la production dans le but de récupérer son capital initialement investi. 

Dans les films français financés par une SOFICA on retrouve : Les Misérables (2019) de Ladj Ly (représentant la France aux Oscars 2020). On compte 16 œuvres cinématographiques nominées aux Césars 2020, soit 50% des films ayant été financés par une ou plusieurs SOFICA.

 

Quels sont les avantages d’un investissement en SOFICA ?

Un accès privilégié au secteur

L’investissement dans le secteur cinématographique repose sur des budgets de plusieurs millions d’euros. Ainsi, investir directement reste inaccessible pour beaucoup de personnes.

La SOFICA est un moyen unique pour les particuliers d’être un acteur financier de la production cinématographique et audiovisuelle. Une excellente façon de contribuer au cinéma français. Quand vous investissez dans une SOFICA, vous contribuez au financement du cinéma avec des films et séries télévisées (documentaire, animée, fiction, etc.).

L’avantage fiscal

La souscription à une SOFICA permet, aux contribuables, de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Elle correspond à : 30%, 36% ou 48% de l’investissement réalisé. Le pourcentage varie selon le type de SOFICA et du choix de ses investissements. 

Par exemple, pour obtenir un taux exceptionnel de 48%, la société d’investissement doit consacrer au minimum 10% de ses fonds au développement et à l’exportation d’œuvres audiovisuelles à l’étranger.

Cependant, l’investissement en SOFICA à un plafonnement de 18 000 euros et ne peut pas excéder 25% du revenu net global par foyer fiscal. Ainsi, pour 18 000 euros versés la SOFICA permet d’obtenir une réduction d’impôt de 8 640 euros (18 000 x 48% = 8 640). Les particuliers peuvent, bien sûr, réduire leurs investissements.

Les réductions sont effectives dès la première année. Chaque année, le contribuable peut réaliser des versements dans les SOFICA avec les mêmes plafonds. Cette niche fiscale est un bon moyen de défiscaliser pour un faible montant investi en comparaison avec un investissement dans l’immobilier (Loi Pinel).

Les SOFICA ont, en théorie, une durée de vie de 10 ans, mais sont généralement dissolues après 6 à 8 ans. Il est donc nécessaire pour le particulier de garder son placement 5 ans, au minimum, afin que l’avantage fiscal devienne effectif. Après cela, l’investisseur peut récupérer son capital investi.

Pour résumer, investir dans une SOFICA permet, d’une part, de bénéficier d’une déduction fiscale dès l’année de la souscription et, d’autre part, d’être un acteur du développement de l’industrie cinématographique et audiovisuel français.

 

Existe-t-il d’autres solutions de défiscalisation disponible ?

Bien évidemment, d’autres niches de placement ouvrent droit à des avantages fiscaux. On retrouve : le Pinel/Scellier (logement neuf) et Pinel Outre-Mer, Loi Duflot, le Malraux (monuments historiques), le Girardin Industriel (investissement DOM-TOM), FIP / FCPI / FCPR, etc. 

Aussi, des placements tels que : le PER (Plan d’épargne retraite), l’investissement dans des PME (petites et moyennes entreprises), l’assurance vie, LMNP (logement meublé non professionnel), etc. sont éligibles à une fiscalité plus avantageuse.

 

Si vous êtes intéressés par l’une de ses niches fiscales ou par un placement immobilier que ce soit en LMNP (résidence de tourisme, étudiante ou senior) ou SCPI ; ou un investissement financier (assurance-vie, PEA, compte-titre), n’hésitez pas à contacter votre conseiller Euodia ! Vous trouverez le dispositif ou le type d’investissement le plus en adéquation avec vos projets (payer moins d’impôts, transmission de votre patrimoine, compléments de revenus, constituer un patrimoine, etc.).

 

Article publié le 20 Septembre 2021

Articles similaires

Réduction d'impôt ou baisse du revenu imposable
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article
Réduire ses impôts avec le dispositif SOFICA
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article
SOFICA : stratégie d'investissement
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article
Investir dans le cinéma avec SOFICA
DEFISCALISATION | 3 min. de lecture Lire l'article