Réinventons ensemble votre épargne pour
Prendre un rendez-vous

Fip et fcpi : défiscalisation aux pincettes

| #Actu Fiscalité

Fip et fcpi : défiscalisation aux pincettes

En cette fin d'année, nombres d'investisseurs recherchent des produits permettant de placer leur argent tout en réduisant leur pression fiscale. Aussi, certains produits sortent du lot et notamment les FIP/FCPI.

FIP/FCPI : Qu'est ce que c'est ?

Le "fonds d'investissement de proximité" et "le fonds commun de placement dans l'innovation" sont tout deux des fonds investissants dans des petites et moyennes entreprises permettant ainsi l'épanouissement et la croissance exponentielle de nos entreprises nationales. En investissant dans ces fonds, l'Etat octroie à ces actionnaires avertis une réduction d'impôt assez conséquente.

FIP/FCPI : Les rouages de ce système

A première vue, l'idée est plus qu'attrayante, un placement éthique soutenant l'économie française, une réduction d'impôt et un retour sur investissement à moyen terme. Toutefois, cela va sans dire que ce type de placement possède aussi à sa charge des inconvénients et pas des moindres. Premièrement, les frais sont exhorbitants avec une moyenne de 5% de frais d'entrée, de gestion et de sortie. Ce pourcentage élevé impacte bien évidemment la rentabilité de la valeur liquidative du fonds d'investissement à la baisse. Deuxièmement, a contrario de certains placements, la réduction d'impôt tant sur l'impôt sur la fortune que sur l'impôt sur le revenu en FIP/FCPI  n'est pas cumulable, c'est la raison pour laquelle ces placements sont dits dans le jargon financier "défiscalisation one-shot". Il vous faudra dès lors effectuer cet investissement chaque année, pour prétendre à une quelconque réduction.

FIP/FCPI : Un placement risqué réservé à certains types d'investisseurs

Nonobstant ces avantages, le FIP/FCPI est un produit illiquide, les sommes sont bloquées pendant une durée minimale de cinq ans et certains placements peuvent atteindre plus de huit ans. Aussi, il faut avoir une vision long termiste pour récupérer ses fonds. Bien évidemment, ces produits ne sont pas garantis et la valorisation de la valeur liquidative reste très aléatoire.

Les FIP/FCPI sont réservés à des personnes ayant une fiscalité très lourde et cherchant à diversifier leur portefeuille d'actifs déjà chargés. Le placement en FIP/FCPI ne doit pas excéder des sommes conséquentes.

En d'autres termes, il est primordial d'être accompagné d'un professionnel du métier pour choisir les fonds et les analyser.