DEFISCALISATION | 3 min. de lecture

Avantages et inconvénients des FIP

Romain DELLA VALLE - 17 articles rédigés
Consultant en Gestion Privée - Partenaire indépendant
Prendre un rendez-vous

 

Les Fonds d’Investissement de Proximité (FIP), sont des véhicules d’investissement peu connus des Français. Quels avantages et inconvénients présentent-ils ?

 

FIP : Principe et avantages

Le principe de l’investissement en FIP est simple, il consiste à un investir dans des fonds d’investissement spécialisés. Les FIP sont constitués de sociétés non cotées - PME éligibles selon certains critères - et selon une zone géographique définie sur 4 régions limitrophes, en France comme en Europe. 

Cette forme d’investissement vise à soutenir les petites et moyennes entreprises locales. Pour encourager les investisseurs à se positionner sur ce véhicule d’investissement, l’administration fiscale a mis en place un système de défiscalisation auquel l’investissement en FIP ouvre droit. Ainsi, l’investisseur en FIP se voit bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu à hauteur de 25% de son montant investi. Étant de 25% des sommes versées entre le 9 mai 2021 et le 31 décembre 2021, cette augmentation avait également eu lieu entre le 10 août 2020 et le 31 décembre 2020. 

Le montant de réduction de l’impôt est par ailleurs revu à la hausse quand il s’agit de FIP Corse ou Outre-mer. Dans ce cas, le taux du montant investi délivrant une réduction de l’impôt est de 30% au lieu du taux normal (25% entre les dates indiquées plus haut ou 18% en temps normal). 

La réduction d’impôts doit se conformer aux niches fiscales prévues à cet effet, à savoir 12 000 euros pour un individu célibataire et 24 000 euros pour un couple. 

A cet avantage fiscal s’ajoute une exonération de l’impôt. Grâce à cette exonération, les plus-values ne sont pas soumises à l’impôt en cas de plus-values au moment de la dissolution du fonds (reste prélèvements sociaux). Pour réaliser cette plus-value, la valeur liquidative du fonds doit être plus importante à la dissolution qu’à la constitution. Ainsi, la différence à la hausse représente une plus-value et la différence à la baisse une perte. Le calcul de la répartition de la plus-value entre les souscripteurs se fait en proportion du nombre de parts. 

Vous l’aurez compris, l’investissement en FIP présente des avantages fiscaux conséquents à ses investisseurs. Cela dit, le principal objectif de l’investissement sur ce produit est la revalorisation des entreprises qui composent la sélection du fonds.

 

FIP : risques et conditions 

L’investissement en FIP présente des conditions précises. Ces modalités se manifestent notamment par des liquidités bloquées pour une durée de 5 ans minimum. 

Le placement comprend également un niveau de risque important quant à la valorisation du fonds. Il n’existe aucune garantie en capital et il est possible qu’à la dissolution du fonds, les investisseurs ne récupèrent que partiellement le montant investi. Le risque de perte en capital est un élément à considérer lors de la souscription des parts. 

De plus, l’investissement en FIP ne peut pas se faire à crédit, il nécessite donc un placement au comptant. L’opération étant, par ailleurs, en « one-shot », la réduction d’impôts est singulière et ne peut pas se reporter sur les années suivantes. Cela en cas de réduction plus importante que le montant d’impôts à payer ou de dépassement de la niche fiscale par exemple. Étant donné la sélection exigeante des entreprises constituant le fonds, les frais de gestion exigés par la société de gestion sont plus élevés que la moyenne des tarifs présents sur les autres placements à valeurs mobilières.  

Ce genre d’investissement peut s’adresser à des particuliers dont la fiscalité est oppressante. Il intéresse aussi les personnes qui souhaitent diversifier leurs placements en acceptant le risque et en ayant pour objectif de participer à un projet de capital-investment. 

Nous vous recommandons de vous rapprocher de votre conseiller en gestion de patrimoine afin de mesurer cet investissement et d’évaluer sa pertinence vis-à-vis de votre situation. 

En outre, le conseil de votre gestionnaire de patrimoine peut également concerner le choix des sociétés de gestion, des fonds, ou vous amener à d’autres recommandations de réductions d’impôts ou de diversification.

 

Pour plus de détails, contactez dès à présent votre conseiller Euodia ! Il se fera une joie de répondre à toutes vos questions. 

Article publié le 16 Septembre 2021

Articles similaires

Réduction d'impôt ou baisse du revenu imposable
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article
Entrée en vigueur du taux de réduction d’impôts de 25% pour les FIP et FCPI en 2022
DEFISCALISATION | 3 min. de lecture Lire l'article
Zoom sur le FIP Outre-Mer
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article
La différence entre FIP et FCPI
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article
Avantages et inconvénients des FIP
DEFISCALISATION | 3 min. de lecture Lire l'article