Trois conseils pour bien investir dans la pierre papier

IMMOBILIER | 2 min. de lecture

 

Dans un contexte économique en fluctuation constante, les placements financiers présentent des inconvénients de par leur corrélation à l'économie mondiale. C’est pourquoi bon nombre d’investisseurs se détournent de ce type de produits au profit des placements immobiliers.

C’est aussi la raison pour laquelle les épargnants français sont de plus en plus séduits par les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, ou SCPI. Avant toute démarche, il est néanmoins nécessaire de délimiter des critères de sélection bien précis.

 

SCPI : Les frais

Les frais de gestion ou de souscription varient de SCPI en SCPI. Toutefois, il est important de préciser qu’une bonne SCPI ne s’apprécie certainement pas à ses frais, mais à son expertise foncière, à son patrimoine immobilier et à sa stratégie d’investissement. Bien sûr, les frais ne sont pas à négliger, mais une SCPI performante les amortira très rapidement.

Cela va sans dire, le rendement est versé net de frais de gestion. Si vous souhaitez effectuer un placement à court terme, la SCPI n’est pas faite pour vous. En effet, les frais sont assimilés aux frais de notaire lors d’un achat immobilier « classique ». Il vous faut donc au moins trois ans pour amortir ces frais. Par ailleurs, lorsque vous revendez vos parts, les frais de souscription s'appliquent, prélevant un certain pourcentage sur le prix initial d'achat des parts. C'est la valeur de retrait. Voilà pourquoi la durée préconisée par l’autorité des marchés financiers (AMF) est de huit ans minimum : il faut laisser votre patrimoine immobilier porter ses fruits et se valoriser. Aujourd’hui, les cycles immobiliers sont plus longs, la patience est donc de rigueur dans un placement SCPI.

 

#Investir

Quel montant souhaitez-vous INVESTIR EN SCPI ?

 

SCPI : Comment choisir ?

Chaque Français a des objectifs différents. Il est donc primordial de définir dans un premier temps, vos objectifs et votre horizon de placement. Une personne souhaitant capitaliser a tout intérêt à investir dans une SCPI de capitalisation, qui a une valorisation importante de son prix de part pour faire fructifier de manière efficiente le capital investi.  Par contre, une personne souhaitant obtenir des revenus complémentaires choisira une SCPI de rendement qui génère un rendement élevé.

En outre, la fiscalité des revenus fonciers peut être contraignante pour certains investisseurs : les personnes ayant une pression fiscale forte – Taux marginal d’imposition élevé – doivent sélectionner des SCPI dont le patrimoine immobilier se trouve hors des frontières françaises.

 

SCPI : Pour qui ?

Aujourd’hui, toute personne peut prétendre investir dans une SCPI. Une personne au seuil de sa carrière professionnelle privilégiera une SCPI à crédit. Une personne n’ayant pas besoin de revenus complémentaires optera pour une SCPI en démembrement. A contrario, un épargnant souhaitant un complément de revenus investira dans une SCPI au comptant. Quant au contribuable fortement fiscalisé, il choisira une SCPI au sein d’un contrat d’assurance-vie ou via des SCPI européennes.

Besoin d'un conseil concernant votre investissement en SCPI ? Consultez dès à présent nos conseillers Euodia !

 

Prendre un rendez-vous

 

Article publié le 25 Octobre 2022

Jean-Marie LEMARIÉ Consultant en gestion privée - Partenaire indépendant 9 articles rédigés

Ma recommandation : Télécharger le guide scpi

Vous souhaitez aller plus loin ? Contactez-nous :

SCPI : Comment les US Persons peuvent-elles investir ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Newsletter Euodia #76 - Vous allez vouloir investir ! 🤩
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
SCPI : quelles sont celles qui ont réduit leur prix de souscription en 2023 et 2024 ?
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Impôts : votre déclaration de revenus SCPI en 2 minutes
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Impôts 2024 : comment simplifier votre déclaration de revenus SCPI ?
PATRIMOINE | 6 min. de lecture Lire l'article