En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences.En savoir plus×Fermer

Les cookies :
Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, rendez-vous sur ce site : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

Ce site Internet utilise des cookies pour :
- Pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d'un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite.
- Afin de conserver vos informations de connexion de sorte que vous n'ayez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous revenez sur ce site web.
- Pour suivre les données analytiques sur le site. Ceci permet des mesures d'audience qualitatives et quantitatives (Google Analytics, Xiti...).
- Pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux via les boutons de partage Facebook, Twitter, Google +...

Comment supprimer ces cookies :
Vous pouvez choisir de désactiver/supprimer les cookies dans votre navigateur à tout moment en suivant les instructions fournies dans les fichiers d'aide de ce dernier.
Voici comment procéder pour les 4 principaux navigateurs (cliquez sur le lien) :
- Google Chrome
- Mozilla Firefox
- Microsoft Edge
- Safari

Enfin, nous tenons à vous informer que la désactivation d'un cookie pourrait empêcher ou rendre difficile la navigation ou la prestation des services proposés sur notre site Internet.

Quel est l'intérêt d'ouvrir un PER ?

DEFISCALISATION | 3 min. de lecture

 

Les caractéristiques du PER

Au fil de sa carrière, le salarié peut, en accord avec son entreprise, recevoir des primes avec des conditions de versement variables. Cette gratification peut être attribuée directement au salarié et devenir imposable, ou être placée sur différents plans d’épargne salariale parmi lesquels on retrouve le contrat PER (Plan d’Epargne Retraite).

La démarche de versement d’une prime par l’entreprise est volontaire : environ une fois par an, l’employé reçoit un avis d’option, de participation ou d’intéressement. Ces avis présentent les sommes qui lui reviennent en fonction de son choix.

Le principe consiste à verser une prime à chaque salarié selon la performance (intéressement) ou en représentant une quote-part de ses bénéfices (participation). Grâce à cette épargne, l’entreprise incite ses salariés à se constituer un capital ou à financer leur retraite et les encourage par la même occasion à travailler davantage.

Via le PER, le gouvernement souhaite faciliter l’épargne-retraite en la rendant plus simple et plus accessible en harmonisant l’ensemble des produits d’épargne-retraite. Produits qui se déclinent sous trois formes : le PER individuel – remplaçant des contrats PERP et Madelin – le PER collectif et le PER obligatoire.

A contrario des versements sur une assurance-vie, le capital placé en PER reste bloqué jusqu’à l’âge légal du départ en retraite... à l’exception des six cas de déblocage anticipé prévus par la loi :

  • Achat d’une résidence principale ;
  • Décès d’un conjoint ;
  • Invalidité ;
  • Extinction des droits au chômage ;
  • Surendettement ;
  • Liquidation judiciaire.

 

 

Une baisse d’impôt considérable

La mise en place d’un PER vous permet de bénéficier d’une baisse d’impôt conséquente. Voici comment :

Il existe différentes façons d’alimenter votre PER : 

  • par versements volontaires (facultatifs et qui peuvent être effectués par le titulaire du contrat),
  • par l’épargne salariale (participation, intéressement ou abondement),
  • par versements obligatoires (qui correspondent aux versements faits par l’employeur).

Le PER entraîne la déductibilité des versements volontaires. L’effort d’épargne est ainsi en partie financé par l’avantage fiscal généré – et ce proportionnellement à la TMI de l’épargnant.

Pour les contribuables les plus fortement imposés, l’effort d’épargne sur le plan est ainsi diminué à hauteur de 45 % des versements effectués.

Pour les salariés, les versements volontaires sont déductibles dans la limite de 10 % des revenus d’activité et de 32 909€ pour l’année 2021.

Pour les travailleurs non-salariés, l’avantage fiscal global est plafonné à 76 102€ pour 2021. Précisons aussi que l’avantage fiscal sur le PER a le mérite d’être hors du plafonnement à 10 000€ des niches fiscales.

L’avantage fiscal du PER ne relève donc pas d’une exonération totale d’imposition puisque le capital versé dans les plafonds de déductibilité est imposé à la sortie du PER. Il tient au report de l’imposition au barème de l’impôt sur le revenu.

Le départ en retraite entraînant une baisse du niveau des revenus, bon nombre de contribuables verront leur TMI diminuer d’une ou de plusieurs tranches. En reportant l’imposition du capital versé dans la limite des plafonds de déductibilité, on l’adoucit - souvent fortement.

Le PER est donc très adapté à une clientèle de cadre supérieur dont les revenus d’activités sont fortement imposés.

 

#Investir

Découvrez comment PRÉPARER VOTRE RETRAITE.

Démarrez votre simulation

 

Une retraite sereine

Ouvert auprès d’un assureur, le PER peut être géré selon le principe de la gestion pilotée. L’investisseur peut également choisir de gérer son contrat lui-même : c'est la gestion libre. Or les avantages de la gestion pilotée sont nombreux.

Avec la gestion pilotée, l'épargne placée sur votre PER est sous la responsabilité de la société de gestion auprès de laquelle vous avez souscrit votre Plan Epargne Retraite. Cette société procède aux arbitrages nécessaires afin de sécuriser votre portefeuille quand approche le départ en retraite. Cette gestion pilotée a pour but de confier, à un professionnel de la finance, la bonne répartition des actifs et la gestion des arbitrages sur le PER.

La stratégie d’investissement tient néanmoins compte de l’horizon de placement de l’épargnant. En effet, plus l’épargnant s’approche de la retraite, plus son PER devient sécurisé.

L’ouverture d’un PER sous gestion pilotée à horizon permet donc d’allier rendement et sécurité tout au long de la durée du contrat. A savoir que l’épargnant conserve la possibilité de gérer lui-même son contrat, ses choix d’allocation et les arbitrages qu’il désire.

Toute personne peut donc bénéficier d’un PER qui offre de nombreux avantages pour préparer sa retraite et se donner un niveau de vie plus confortable grâce à :

  • une baisse d’impôt,
  • une retraite plus sereine,
  • des taux de rendements élevés,
  • une flexibilité plus importante.

Pour cela, si vous déteniez en amont un produit d’épargne-retraite, il est tout à fait possible de le transférer vers un PER. Dans tous les cas, si vous souhaitez bénéficier du PER, vous pouvez faire appel à votre gestionnaire de patrimoine Euodia : il vous expliquera les démarches à effectuer.

 

Prendre un rendez-vous

 

Article publié le 17 Janvier 2023

Hugo DOSSAT Consultant en Gestion Privée 6 articles rédigés

Vous souhaitez aller plus loin ? Contactez-nous :

Comment gérer ses versements sur son PER ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Quel est l'intérêt d'ouvrir un PER ?
DEFISCALISATION | 3 min. de lecture Lire l'article
PER : sortie en rente ou en capital ?
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article
Optimisation fiscale : c’est le moment d’investir !
DEFISCALISATION | 3 min. de lecture Lire l'article
PER : les versements volontaires
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article