Les qualités d'un bon gestionnaire de patrimoine

PATRIMOINE | 2 min. de lecture

Tout d’abord, on va rappeler le rôle d’un conseiller en gestion de patrimoine : c’est un professionnel qualifié, qui conseille et souvent gère le patrimoine d’un particulier investisseur. La première chose qu’il va faire est de réaliser un audit patrimonial où il abordera des questions financières, juridiques et fiscales qui vont lui permettre, après en avoir parlé avec le client, de donner un ensemble de conseils qui seront en adéquation avec les volontés de celui-ci. Constitution d’un patrimoine, valorisation d’un capital, transmission... Le rôle du conseiller est complet. Bien souvent, il s’occupe aussi de la préparation à la retraie ainsi que de la protection du conjoint survivant.

Il y a pléthore d’intervenants et il est souvent très difficile de séparer le « bon grain de l’ivraie » tant les appellations sont nombreuses : conseil en gestion de patrimoine, gestionnaire de fortune, ingénieur patrimonial et de nombreux autres encore. A tel point que certains les confondent avec des vendeurs de produits, surtout lors ce qu’il s’agit de défisclisation faisant appel à de l’immobilier à travers des dispositifs tel que Pinel, Malraux, monuments historiques.

Qui sont les conseillers en gestion de patrimoine ? 

-des indépendant d’abord, et c’est là leur atout principal. Ils ont accès à tous les produits en toute objectivité. Ils tirent leurs revenus des accords de rétrocessions de commissions qu’ils négocient avec les partenaires.

-les banques : elles bénéficient de la relation qu’entretiennent les clients avec leur agence. Ils sont souvent liés aux produit exclusifs de leurs réseaux bancaires, et leur offre est assez limitée.

-les assureurs : ils sont experts dans tout ce qui touche à l’assurance personnelle, immobilière et dans tout ce qui concerne la prévoyance en général. Mais il ne faut pas s’attendre à des miracles concernant les contrats d’assurance-vie par exemple.

Quelles doivent êtres les qualités d’un bon conseiller en gestion de patrimoine ?

Un peu comme à l’armée, il doit avoir la volonté de servir, en outre faire preuve de beaucoup d’empathie et d’écoute. Il doit posséder la rigueur et une capacité de synthèse qui vont lui permettre de se faire comprendre très facilement, être honnête, et se rendre disponible, il doit être professionnel et avoir des connaissances telles qu’il puisse répondre à toutes les questions que peut se poser un investisseur.

Article publié le 12 Février 2021

Stéphane SCHAEPELYNCK Consultant en gestion privée - Partenaire indépendant 8 articles rédigés

Vous souhaitez aller plus loin ? Contactez-nous :

Peut-on toucher sa retraite en vivant à l'étranger ?
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Immobilier neuf : 10 précautions à prendre avant de faire construire votre maison
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article
SCPI : quelles sont celles qui ont réduit leur prix de souscription en 2023 et 2024 ?
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Assurance vie vs Assurance décès : quelles différences ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Taxe foncière : une augmentation est-elle à prévoir en 2024 ?
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article