PATRIMOINE | 2 min. de lecture

Pourquoi diversifier son patrimoine ?

 

Diversifier son patrimoine, c’est être sage et avisé en panachant les risques de ses actifs. Investir demande du temps pour : 

  • évaluer son patrimoine actuel, 
  • estimer la répartition future. 

Cette diversification permet de juguler plus facilement le niveau de risque des placements. Ceci est fondamental pour préserver au mieux le patrimoine dans la durée. 

 

Les leçons du temps

L’histoire nous a appris, à de multiples reprises, que diversifier ses placements reste nécessaire dans la bonne gestion de son patrimoine. Investir de façon trop ciblée peut se révéler porteur de gros risques financiers

Les différentes crises, qu’elles soient économiques, financières, monétaires ou même sanitaires nous ont souvent démontré qu’une stratégie non diversifiée financièrement pouvait être dramatique :

  • Krach Boursier 1929
  • Krach Boursier 1987
  • Crise de la bulle internet en 2000
  • Crise des Subprimes de 2008

Il ne s’agit que de quelques exemples démontrant qu’il est utile de ne pas mettre ses œufs dans le même panier. Aujourd’hui, un patrimoine bien optimisé et bien diversifié est réalisé lorsque plusieurs des volets patrimoniaux sont touchés. Marché boursier, marché immobilier, marché obligataire, …

 

Et concernant la stratégie ?

La plupart des sociétés de conseils mentionnent, dans leurs stratégies de gestion de patrimoine, que le point de départ de la diversification se calcule en fonction de chaque individu, c’est-à-dire selon chaque profil.

En effet, beaucoup de facteurs entrent en jeu concernant la stratégie de diversification à mettre en place : votre capital actuel, vos besoins de liquidité à court ou long terme, votre aversion au risque, votre âge, vos objectifs de transmission, votre situation par rapport à la retraite, votre temps, etc. 

Tenant compte de ces paramètres, le gestionnaire en patrimoine propose alors une gestion diversifiée mais dynamique de votre capital, mesurée en fonction d’un ratio rendement/risque. Le conseiller établit la stratégie avec un bon « mix » de produits stables à risques réduits (Livret A, LDD, PEL, assurance-vie fonds en Euros...) puis plus ou moins risqués (actions, ETF, obligation, unités de compte, or,...) jusqu’à des placements plus audacieux (Warrants, Turbo, produits exotiques...).

Une bonne diversification ne se réalise pas uniquement sur des actifs financiers.  Les investissements immobiliers sont également pertinents selon le profil client. Certains biens immobiliers (loi Pinel, loi Malraux, SCPI, …) permettent soit d’obtenir des revenus fonciers grâce à l’investissement locatif et/ou procéder à une défiscalisation par le biais de régime spécifique.

En matière de gestion de patrimoine, et comme le revendiquent de nombreux conseillers, le dénominateur commun d’une gestion efficace - avec ou sans crise - reste d’une manière générale une bonne stratégie de diversification. 

 

#Investir

Quel montant souhaitez-vous INVESTIR EN PINEL ?

 

Chaque situation patrimoniale est différente et les optimisations multiples. Vous avez des questions sur les différentes façons de diversifier votre patrimoine ? Contactez dès à présent EUODIA ! Nos conseillers sont là pour vous répondre.

Article publié le 11 Mars 2022

Articles similaires

Location-vente : une opportunité à saisir pour le propriétaire ?
PATRIMOINE | 3 min. de lecture Lire l'article
Les 10 conseils pour investir en OPCVM
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Des revenus locatifs de source étrangère, quels avantages ?
PATRIMOINE | 4 min. de lecture Lire l'article
Pourquoi diversifier son patrimoine ?
PATRIMOINE | 2 min. de lecture Lire l'article
Placement de trésorerie : investir en SCPI
PATRIMOINE | 3 min. de lecture Lire l'article