Marché de l'immobilier : quelles perspectives pour 2024 ?

IMMOBILIER | 2 min. de lecture

 

 

2024, à quoi faut-il s’attendre pour l’immobilier et l’accès au crédit ? David Souchon, Courtier en prêt immobilier et en assurance de prêt, apporte son éclairage à travers son expertise. 

L’année 2024 commence bien pour les courtiers en prêt immobilier. En effet, beaucoup de banques commencent à communiquer sur des baisses de taux et une nouvelle envie de ré-ouvrir les vannes du crédit.

Ces diminutions de taux et ce ressenti arrivent plus tôt que prévu. C’est un avis partagé par plusieurs professionnels du métier.

Après deux années extrêmement compliquées, dont le point d’orgue a eu lieu au cours du 2ème semestre 2023. Cette période a été celle de la résignation pour beaucoup d’agents immobiliers et de courtiers en prêt. Cela dû à un manque de transaction. La logique était simple, des taux d’emprunt au plus haut et des vendeurs en attente du dernier moment pour ne pas avoir à baisser leur prix. Quitte même à ne plus vendre de peur de perdre trop de valeur dans une vente précipitée.

Afin de bien comprendre la situation, il est plus simple de prendre un exemple chiffré :

Prenons l’exemple d’un couple de cadre avec 5 000 € de revenus nets avant impôt. Un emprunt sur 25 ans en 2021, lorsque les taux étaient aux alentours de 1.30% (hors assurance) ce qui permettait d’emprunter environ 435 000 €.

Le même couple en octobre 2023 pouvait prétendre à un taux de 4.5% (hors assurance) ce qui engendre une somme empruntable bien moins importante. 310 000 €, soit une différence 125 000 €.

Le résultat d’une telle différence est simple à appréhender. Ce couple ne peut plus se positionner sur des biens qui correspondent à leurs besoins. Car cela représente beaucoup de mètres carrés en moins, ou alors une grosse baisse du prix.

 

#Investir

Trouvez le meilleur crédit POUR FINANCER VOTRE PROJET IMMOBILIER.

Démarrez votre simulation

 

C’est pour cette raison que le marché a été fortement ralentit en 2023. Les perspectives annonçaient une éventuelle baisse des taux d’emprunt à horizon 2025. C’est donc réellement une bonne surprise de constater des premières baisses significatives de taux en ce début 2024. Il est à nouveau possible d’emprunter sur 25 ans proche des 4% voire moins.

Parallèlement à cela, le marché en 2024 devrait repartir au niveau des transactions immobilières car les vendeurs ne pouvant plus attendre pour vendre leur bien ont soit, fait le choix d’annuler la vente, soit de diminuer leur prix. Certains ayant dans le pire des cas un prêt relais arrivant à échéance et ne leur laissant plus aucune autre alternative que de solder leur bien.

 

#Guide

Téléchargez gratuitement
Notre guide euodia

 

Enfin, beaucoup d’emprunteurs ont compris qu’une renégociation de leur taux d’emprunt sera possible dans les deux ou trois ans qui arrivent. Ainsi, il est intéressant pour eux de se positionner sur un bien décoté, même en empruntant à taux fort. Car celui-ci peut être challengé plus rapidement que prévu.

Pour les autres profils, pour les personnes déjà endettées. Il est possible de faire appel à un courtier en prêt pour restructurer la dette existante afin de se créer une nouvelle capacité de financement. Cela est possible en regroupant les crédits et en rallongeant leur durée. Il est également possible, pour certains types d’emprunt de faire jouer la modularité des échéances et ainsi allonger la durée restante. Ayant pour conséquence de réduire les mensualités et donc l’endettement.

Le marché 2024, sera donc beaucoup plus dynamique et signe clairement le début d’une reprise. Du moins, dans un premier temps pour les personnes ayant des revenus importants ou du cash à investir.

Article publié le 10 Janvier 2024

Vous souhaitez aller plus loin ? Contactez-nous :

Investir efficacement dans les ETF en 2024
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Pinel : devez-vous investir avant sa suppression en 2025 ?
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Growth hacking X ChatGPT : un outil innovant pour booster votre stratégie marketing
EUODIA | 2 min. de lecture Lire l'article
Quel intérêt de renoncer à une succession ?
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Simplification du DPE : vers un nouveau calcul pour les petites surfaces
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article