En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences.En savoir plus×Fermer

Les cookies :
Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, rendez-vous sur ce site : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

Ce site Internet utilise des cookies pour :
- Pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d'un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite.
- Afin de conserver vos informations de connexion de sorte que vous n'ayez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous revenez sur ce site web.
- Pour suivre les données analytiques sur le site. Ceci permet des mesures d'audience qualitatives et quantitatives (Google Analytics, Xiti...).
- Pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux via les boutons de partage Facebook, Twitter, Google +...

Comment supprimer ces cookies :
Vous pouvez choisir de désactiver/supprimer les cookies dans votre navigateur à tout moment en suivant les instructions fournies dans les fichiers d'aide de ce dernier.
Voici comment procéder pour les 4 principaux navigateurs (cliquez sur le lien) :
- Google Chrome
- Mozilla Firefox
- Microsoft Edge
- Safari

Enfin, nous tenons à vous informer que la désactivation d'un cookie pourrait empêcher ou rendre difficile la navigation ou la prestation des services proposés sur notre site Internet.
FINANCIER | 3 min. de lecture

Le livret A face à l'inflation : le taux d'intérêt augmente

Quentin CHOLET - 8 articles rédigés
Consultant en Gestion Privée - Partenaire indépendant
Prendre un rendez-vous

 

Près de 55 millions de Français possèdent un livret A.

Le livret A est un livret d’épargne liquide et réglementé. En comparaison à d’autres produits d’épargne - comme le PEL ou l’assurance-vie - l’épargne que vous placez sur votre livret A est disponible et rémunérée par un taux d’intérêt pouvant varier autour de 1%.

Les intérêts perçus sont versés au 31 décembre de l’année. Ces intérêts sont non imposables, que ce soit en termes d’imposition sur le revenu ou de prélèvements sociaux. En d'autres termes, il n'y a pas d'impôts sur les intérêts que vous percevez.

Le plafond du livret A est de 22 950€. Ouvrir ce livret reste donc intéressant pour placer des liquidités qui peuvent servir dans l'attente d'un financement par des établissements financiers (à l'exemple d'un projet immobilier). Depuis le 1er février 2022, son prix augmente en fonction de l'inflation. Actuellement, son taux s’élève à 1 %.

En 1981, lorsque l’inflation était de 13,4%, le taux du livret A a connu un pic à 8,5 %. A ce moment-là, même si le taux du livret était important, il se situait bien en dessous du taux d’inflation. Il s'agit donc d'être prudent avant de tirer des conclusions, le rendement étant en réalité négatif. 

 

#Investir

Découvrez comment RÉDUIRE VOS IMPÔTS.

Démarrez votre simulation

 

Quelle est la conséquence de l’inflation sur le taux du livret A ?

En raison de l'accélération de l'inflation, le taux du livret A devrait augmenter pour la deuxième fois cette année : à partir du 1er août 2022, la rémunération du livret pourrait passer de 1 à 2 % ! Néanmoins, cette aide pourrait ne pas suffire à compenser l'inflation, qui a augmenté de 5,2% en mai sur un an et devrait maintenir sa progression en juin. Rappelons que le 1er février dernier, le taux du livret A est passé de 0,5 % à 1 %. La Banque de France n'a pas encore communiqué le montant précis de cette dernière hausse.

 

Quel est le mode de calcul du taux du livret A ?

Depuis juin 2018, le taux du livret A se calcule selon une formule révisée. Le taux du livret doit donc être égal au plus élevé des deux montants suivants :

  • (Inflation moyenne semestrielle hors tabac + moyenne semestrielle des taux courts de la zone euro) /2.
  • Taux minimum de 0,5 % comme taux plancher

Ensuite, ce montant est souvent arrondi au dixième de point supérieur ou, à défaut, au dixième de point le plus proche.

Le taux plancher, soit un taux d'intérêt annuel de 0,5%, était appliqué du 1er février 2020 au 31 janvier 2022 (sur 11 mois en 2020 et sur l'année entière en 2021).

Par conséquent, le 1er février 2020, une nouvelle méthode de calcul est entrée en vigueur. Elle est arrondie au dixième de point le plus proche plutôt qu'au quart de point le plus proche et prend encore moins en compte les fluctuations du coût de la vie que la formule précédente adoptée par François Hollande.

 

Pourquoi craint-on la remontée de l’inflation ?

L’inflation est une hausse généralisée et durable des prix. Ce phénomène est causé par un déséquilibre entre l’offre et la demande. Lorsque l’offre est inférieure à la demande, les prix augmentent afin de palier ce déséquilibre. Pour les consommateurs, l’inflation se traduit par une baisse du pouvoir d’achat puisqu’ils doivent dépenser plus pour acheter la même chose.

Suite à la reprise économique post-COVID, la production mondiale s'est ralentie alors qu’une demande forte et soudaine est apparue, ce qui a généré une augmentation de l’inflation à hauteur de 5,2% en mai 2022. 

 

Quel a été le taux historique du livret A ?

Le taux de rémunération du livret A est actuellement de 1,75 % depuis le 1er février 2013, contre 2,25 % le 1er octobre 2012. Ce taux était de 4,50 % le 16 mai 1986. Il a été ramené à 3,35 % le 1er mars 1996, soit dix ans plus tard.

Le taux d'intérêt du livret A connaît une tendance à la baisse les années suivantes, jusqu'à ce qu'il remonte à 4 % en 2008. La rémunération de ce plan d’épargne a atteint son point le plus bas en 2009. En effet, le taux d'intérêt du livret était alors de 1,25 % au 1er août 2009. Après cette période, il connaît sa deuxième baisse début 2013. Depuis le 1er aout 2014, le taux est passé en dessous de la barre des 1% jusqu’à 2022.

Besoin d'un conseil concernant votre épargne ? Consultez dès à présent votre conseiller Euodia !

 

Prendre un rendez-vous

 

Cette communication ne peut être en aucun cas considérée comme une recommandation personnalisée ou à caractère promotionnel, de souscrire ou de racheter sur la solution et/ou les produits présentés.

Article publié le 1 Juillet 2022

Articles similaires

Faut-il garder son PEL ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Le livret A face à l'inflation : le taux d'intérêt augmente
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Banque privée ou CGP : les grandes différences
PATRIMOINE | 2 min. de lecture Lire l'article