En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences.En savoir plus×Fermer

Les cookies :
Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, rendez-vous sur ce site : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

Ce site Internet utilise des cookies pour :
- Pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d'un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite.
- Afin de conserver vos informations de connexion de sorte que vous n'ayez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous revenez sur ce site web.
- Pour suivre les données analytiques sur le site. Ceci permet des mesures d'audience qualitatives et quantitatives (Google Analytics, Xiti...).
- Pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux via les boutons de partage Facebook, Twitter, Google +...

Comment supprimer ces cookies :
Vous pouvez choisir de désactiver/supprimer les cookies dans votre navigateur à tout moment en suivant les instructions fournies dans les fichiers d'aide de ce dernier.
Voici comment procéder pour les 4 principaux navigateurs (cliquez sur le lien) :
- Google Chrome
- Mozilla Firefox
- Microsoft Edge
- Safari

Enfin, nous tenons à vous informer que la désactivation d'un cookie pourrait empêcher ou rendre difficile la navigation ou la prestation des services proposés sur notre site Internet.

Investir dans les parking : attention aux arnaques

IMMOBILIER | 3 min. de lecture

Considéré comme un investissement immobilier, l’investissement dans les places de parking est très prisé.

En effet, l’investissement immobilier locatif ne se cantonne pas à l’achat et à la mise en location d’un logement : investir dans une place de parking peut être aussi une solution d’investissement immobilier et offre la possibilité de percevoir une rentabilité locative supérieure au prix d’achat. Cet investissement dans les places de parking ou les garages est souvent utilisé comme première porte d’entrée dans le monde de l’investissement locatif, et peut ainsi aider l’investisseur à commencer la création de son patrimoine immobilier via des petites surfaces.

Ledit investissement présente de nombreux avantages : il génère un rendement complémentaire mensuel (ces revenus fonciers peuvent d’ailleurs bénéficier dans certains cas d’un abattement), les conditions de location sont généralement plus souples que pour un investissement locatif dans un logement, et les charges d’entretien sont quasi nulles.

 

Investir dans une place de parking : mode d'emploi

Le processus reste quasiment semblable à celui de la mise en location de n’importe quel logement. Avec en première démarche l’étude de la zone souhaitée pour trouver la situation géographique et le bien immobilier idéal. En second vient l’achat de ce bien, avec le passage devant un notaire pour conclure l’investissement (frais de notaire à prévoir). Et enfin, la recherche de locataires selon les critères imposés, pour louer le bien, percevoir des loyers locatifs (généralement de façon mensuelle) et bénéficier d’un rendement.

A noter qu’au même titre que l’immobilier dit “traditionnel”, les prix des places ainsi que le montant du loyer dépendent évidemment de l’emplacement du parking, de la demande locative aux alentours, des possibles charges de copropriété, etc. La proximité d’escaliers ou d’un ascenseur est également un plus, de même que les caméras de surveillance.

Le prix d’une place de parking est en moyenne de 25 500 € en France (34 600 € en moyenne pour Paris , 29 700 € en moyenne pour Bordeaux, 10 000 € en moyenne pour Saint-Etienne).

On note que les investisseurs sont de plus en plus nombreux à chercher un investissement dans les parkings à proximité des aéroports, où la demande locative est très importante, notamment à Orly.

Pour bénéficier d’une plus-value, l’investisseur peut réaliser des travaux de rénovation dans ses garages ou places achetés, leur apportant ainsi une valeur supplémentaire.

 

Un investissement rentable, mais fortement assujetti aux arnaques

L’Autorité des Marchés Financiers ainsi que l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, qui surveillent les établissements bancaires et assurantiels, ont constaté un nombre d’arnaques en augmentation constante depuis le début de l’année 2020.

C’est en effet dans cette période anxiogène, marquée par les confinements et rythmée par l’incertitude, que certains ont repéré une opportunité frauduleuse et totalement illégale de se faire de l’argent.

C’est en misant sur des valeurs refuges telles que l’or, le whisky mais aussi des places de parking dans les aéroports européens, que certains business se sont développés.

 

#Investir

Quel montant souhaitez-vous INVESTIR EN LMNP ?

 

Comment une telle arnaque peut-être mise en place ?

Tout d’abord, avec l’usurpation d’identité. Des personnes non-qualifiées prennent l’identité (lors d’appels téléphoniques, de mails, de faux documents, etc…) de conseillers financiers dont le travail est référencé par l’AMF.

S’en suit alors une multitude d’étapes, allant de la démarche prospective, aux rendez-vous d’audit et de conseil, pour finir jusqu’à la vente de place (qui le plus souvent existent mais ne sont pas proposées à la vente). Le client ne se doute de rien, observant des taux de rentabilités proposés très intéressant pouvant parfois aller jusqu’à 14%, et peut avoir l’impression de faire une affaire mais il ne se fait en réalité que soutirer une somme d’argent dans un faux investissement.
Cependant une fois le prix de la place réglé et les formalités finalisées, l’acheteur se retrouve sans nouvelle du conseiller qui l’a accompagné et ne peut alors se rendre compte que de sa perte financière.

En 2020, les personnes victimes de cette escroquerie à la place de parking ont en moyenne perdu 58 000 €, pour un total de pertes enregistrées par l’autorité financière de 2,3 millions d’euros. Ces chiffres ne correspondent qu’à une partie des pertes totales des victimes, car toutes n’appellent pas l’AMF.

 

Comment passer outre ces arnaques ?

Bien qu’avantageuses, il ne faut pas se laisser tenter, ces offres trop belles pour être vraies n’existent pas. Les pages Internet de ces faux sites, très bien alimentées pour devenir crédibles ainsi que l’usurpation d’identité d’un CIF existant peuvent induire en erreur.

Il faut donc multipliez les recherches, et surtout, contactez la structure officielle ; il est aussi tout à fait possible, si le doute persiste, d’appeler l’AMF. Ne donnez jamais de coordonnées personnelles (telles que votre identité, vos données bancaires, etc…) à un tiers que vous ne connaissez pas.

 

Prendre un rendez-vous

 

Article publié le 4 Novembre 2022

Stéphane SCHAEPELYNCK Consultant en Gestion Privée - Partenaire indépendant 8 articles rédigés

Vous souhaitez aller plus loin ? Contactez-nous :

Investissement dans les places de parking : attention aux arnaques
IMMOBILIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Investir dans les parking : attention aux arnaques
IMMOBILIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Comment estimer la valeur IFI d'un investissement LMNP en résidence de services ?
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Quelle structure pour la location meublée ?
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Cinq bonnes raisons d'investir en EHPAD
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article