Investir dans le vin : nos conseils pour réussir son placement

FINANCIER | 4 min. de lecture

Plus rentable qu’un investissement classique, l'investissement dans le vin tend à faire de plus en plus d’adeptes, même si il est considéré comme un placement plutôt exotique…

L’investissement dans le vin est un engagement à long terme. Au cours des 20 dernières années, les prix des grands Crus et vins d’Exception ont progressé, en moyenne, de 4 à 8 % par an.

 

POURQUOI INVESTIR DANS LE VIN

Face aux faibles taux d’intérêt actuels des placements classiques, de nombreuses personnes essaient de dynamiser leur épargne grâce à des produits d'investissement moins connus, voire plus exotiques. Si le marché du vin est peu expérimenté, il constitue un moyen de diversifier son patrimoine. Pouvant offrir une réelle rentabilité, l’investissement dans les bouteilles de vin de grand cru représente un véritable placement financier, même s’il aspire toujours à garder son aspect affectif. Investissement à moyen et surtout à long terme, les bouteilles de vin permettent de varier un portefeuille d’actifs.

Par ailleurs, on sait que la valeur des grands vins augmente, d’année en année. Si l’investissement semble original, il sera moins imposé que l’immobilier, et sa fiscalité s’avère beaucoup plus bénéfique : stocker différentes bouteilles de vin ne fait pas l’objet d’une imposition particulière. Seule, la plus-value, en cas de revente, sera imposable.

Investir dans le vin offre également un avantage non négligeable dans la mesure où, si votre investissement ne prend pas de valeur et vous ne pouvez le revendre, il vous restera toujours la possibilité de le déguster !

 

 

COMMENT INVESTIR DANS LE VIN

Pour investir dans le vin, vous pouvez vous rendre directement chez un vigneron et choisir des bouteilles de vin. En sachant que les grands crus proviennent généralement de vignobles de Bordeaux et de Bourgogne, il reste néanmoins indispensable d’avoir de grandes connaissances afin de sélectionner les bouteilles, de les acheter et de les stocker. Cela dit, il existe aujourd’hui d’autres façons de faire fructifier son investissement de vin.

 

Investir dans des bouteilles de vin et se constituer une cave

Posséder des bouteilles de vin et se constituer sa propre cave paraît le moyen le plus simple d’investir dans le vin. Il est possible d’acheter des bouteilles auprès de plusieurs professionnels, comme les viticulteurs, les revendeurs, ou encore lors de ventes aux enchères. Il est également envisageable d’acquérir des bouteilles de vin en ligne via des sites spécialisés.

Ce type d’investissement nécessite cependant une logistique importante dédiée à la conservation des bouteilles de vin. Les trois principales caractéristiques à maîtriser sont la lumière, la température ainsi que le taux d’humidité, car le vin ne devra en aucun cas s’oxyder.

Il est aussi possible de faire l’acquisition de vin en primeur. Cet achat consiste à investir avant même que le vin ne soit mis en bouteille. Cela signifie que lorsque vous réservez vos bouteilles, le vin est en cours de vinification dans les caves. Sa mise en bouteille est généralement prévue dans les 2 ans à venir. Si cet investissement semble risqué, il est financièrement intéressant puisqu’acheter du vin en primeur permet de profiter d’une réduction pouvant atteindre 20% par rapport à une bouteille obtenue en direct.

 

Acheter des vignes

Une autre façon d’investir dans le vin consiste à investir dans des parcelles de vignes. Cet investissement à long terme est moins risqué. Néanmoins, le prix risque d’être très élevé si vous décidez d’investir seul. La solution possible est d’adhérer à un Groupement Foncier Viticole (GFV). Également appelés "la vigne-papier".

Les Groupements Fonciers Viticoles sont des sociétés civiles qui acquièrent et donnent en location des vignobles de hautes qualités à des professionnels. Tous les vignobles sont choisis selon des critères stricts comme la notoriété de l’appellation ou le classement de la propriété.

Le capital de chaque GFV est divisé en parts souscrites par des particuliers qui deviennent alors associés. Les revenus, après déduction faite des frais de gestion puis des impôts, sont distribués une fois par an, soit en espèces, soit en bouteilles de vin de la même propriété.

Le prix des parts varie selon le vignoble, mais avoisine en moyenne les 5 000€. Ces parts peuvent rapporter entre 2% et 3% par an.

 

Investir dans des Fonds Commun de Placement en vin

Réservé à une clientèle d’investisseurs très avertis, le Fonds Commun de Placement (FCP) en vin s’adresse à ceux qui peuvent investir au minimum 250 000€ et qui possèdent une expérience certifiée dans ce type de placement. Avant mai 2012, il existait un unique FCP, une SICAV luxembourgeoise qui donnait la possibilité aux investisseurs de se lancer dans ce créneau.

Désormais, un FCP 100% français a vu le jour, offrant une transparence et une qualité approuvées par les autorités de contrôle de l’Autorité des Marchés Financiers. Les actifs sont principalement investis dans les grands crus français et internationaux. Les différents vins sont choisis sur plusieurs critères puis négociés auprès d’une plate-forme de négociants connus.

 

#Investir

Découvrez comment RÉDUIRE VOS IMPÔTS.

Démarrez votre simulation

 

DANS QUELS TYPE DE VIN INVESTIR EN 2023 ?

Certains domaines sont plus prisés que d’autres et méritent que l'on y investisse. Parmi les vins qui retiennent l’attention des professionnels, on note :

  • Des vins de Bourgogne : Ici, on trouvera des domaines prestigieux comme le Saint-Georges, le Chambolle-Musigny ou encore le Beaune-Grèves.
  • Des vins de Bordeaux : Parmi les vins de Bordeaux, on remarque des domaines et des vins très connus comme le Pétrus, le Château Margaux et le Château d’Yquem.
  • Des vins du Sud : De plus en plus populaires, certains domaines viticoles du Sud ont de l’avenir comme la cave du Tain ou le Château Mourgues de Grès.
  • Des vins bio : Certains vins bio sont également plébiscités comme le Château Pontet Canet ou le Château Palmer.
  • Des vins étrangers : Les vins étrangers attirent de plus en plus, principalement ceux en provenance d’Espagne, du Portugal ou d’Italie.

 

Prendre un rendez-vous

 

Article publié le 25 Mai 2023
Newsletter Euodia #76 - Vous allez vouloir investir ! 🤩
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Société civile immobilière à l'IR ou à l'IS : Quel régime fiscal choisir ?
DEFISCALISATION | 3 min. de lecture Lire l'article
Retraite : comment racheter des trimestres pour partir plus tôt ?
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Newsletter Euodia #76 - 📌 L’essentiel de votre actualité patrimoniale
PATRIMOINE | 1 min. de lecture Lire l'article
Comment fonctionne le nouveau plan d'épargne "avenir climat", disponible depuis le 1er juillet ?
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article