FINANCIER | 3 min. de lecture

Crowdfunding : quels types de projets et quelles sécurités pour l’investisseur ?

Julien DURON - 2 articles rédigés
Consultant en Gestion Privée
Prendre un rendez-vous

 

Qu’est-ce que le crowdfunding immobilier ?

Nous connaissons tous le concept du crowdfunding ! De jeunes entreprises ou start-ups innovantes en besoin de financement - souvent dans le secteur de la Tech - font appel à des business angels ou au financement participatif (crowdfunding) pour réaliser une levée de fonds. Ce mode de financement a permis à certaines entreprises de collecter des millions d’euros sur les différentes plateformes et devenir ainsi ce qu’on appelle des licornes !

Ce financement alternatif permet de collecter des fonds directement auprès des particuliers et donateurs privés, après ou à la place d’un apport bancaire.

Les projets de crowdfunding ne cessent de se démocratiser et s’étendent même sur d’autres secteurs, comme celui de l’immobilier où l’Île-de-France domine le marché.

 

L'intérêt du crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier consiste au financement de l’acquisition et de la rénovation d’un bien immobilier avant sa revente avec plus-value. Voici les avantages de ce type de placement :

  • Des rendement compétitifs

La plupart des projets distribuent un rendement de l’ordre de 8 à 12% par an avant fiscalité !

  • Une fiscalité avantageuse

Tout comme les produits financiers, les gains sont taxés à la Flat Tax de 30%. Cette fiscalité est donc avantageuse pour les investisseurs ayant une Tranche Marginale d’Imposition élevée.

  • Une durée d’investissement courte

Les projets sont clôturés entre 12 et 36 mois !

  • Un investissement immobilier accessible

Tout comme les SCPI ou les fonds immobiliers, vous pouvez accéder au crowdfunding immobilier avec un investissement minimal de l’ordre de 1 000€.

 

Types de projets

Un investissement en crowdfunding immobilier peut en effet porter sur différents types de projets. Si le fonctionnement de l’investissement reste identique, le projet dans lequel vous investirez ne sera pas de la même nature.

Nous pouvons à ce jour recenser 4 types de projets en crowdfunding immobilier :

 

Promotion Immobilière

L’activité de promotion immobilière est le fait de construire un bien immobilier dans le but de le revendre. Les actifs immobiliers conçus peuvent être de différentes nature :

  • Bureaux
  • Commerces
  • Logements
  • Logistique

 

Opération de marchands de biens

L’activité d’un marchand de bien est tout simplement d’acquérir un bien à un prix attractif afin de le revendre avec une plus-value. Vous achetez donc un actif déjà construit pour le revendre à un meilleur prix sans y apporter de modifications ou rénovations importantes.

 

Rénovations d’immeubles

Le but ici est d’acheter un actif nécessitant d’importantes rénovations à un prix en-dessous de celui du marché. C’est-à-dire rénover et le revendre pour en tirer une plus-value ou le mettre en location afin de percevoir un rendement annuel.

 

Immobilier locatif

Dans ce type de projet, l’objectif est d’acquérir un actif immobilier pour le louer à des particuliers ou professionnels afin d’en tirer un rendement annuel de l’ordre de 3 à 6%.

 

Sûretés du projet

Dans le cadre d’un investissement en crowdfunding, votre capital n’est pas garanti. De ce fait, l’investisseur prenant le risque d’investir dans un tel projet s’attend à certaines garanties de la part de la société émettrice du projet afin de se prémunir d’un éventuel défaut.

Nous pouvons ainsi retrouver plusieurs modes de garanties ou sécurités qui devraient attirer votre attention avant d’investir :

 

Caution de l’actionnaire

Le dirigeant et/ou actionnaire de la société se porte caution du projet de façon personnelle et solidaire. Cela signifie qu’en cas de défaut ou de faillite du projet, l’actionnaire cautionnaire perd également son investissement. Tout comme vous, l’actionnaire tient donc à la bonne réussite du projet.

 

Nantissement des comptes courant de la société

En plus de la garantie personnelle et solidaire de l’actionnaire, la société peut se porter garante du projet en nantissant les comptes courants de la société, notamment en vue d’obtenir un prêt bancaire. Une nouvelle fois, en cas de défaut la société sera directement impactée.

 

Engagement de remboursement notarié

Notre dernier gage de sécurité est l’engagement irrévocable notarié du remboursement prioritaire de la plateforme de crowdfunding après désintéressement de la banque. La société s’est donc engagée par écrit à rembourser l’opération de crowdfunding avant un éventuel remboursement ou bénéfice personnel. La société est ainsi la dernière remboursée à la vente du projet.

Si vous avez des questions portant sur le crowdfunding immobilier, n’hésitez pas à nous contacter : un conseiller indépendant (certifié par AMF) se fera un plaisir de vous accompagner !

Article publié le 7 Février 2022

Articles similaires

Les différents types de crowdfunding
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Le crowdfunding immobilier, une alternative à la SCPI ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Crowdfunding : quels types de projets et quelles sécurités pour l’investisseur ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Crowdfunding : L’Île-de-France domine le marché
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Le crowdfunding immobilier, un bon plan pour les épargnants ?
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article