En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences.En savoir plus×Fermer

Les cookies :
Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, rendez-vous sur ce site : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

Ce site Internet utilise des cookies pour :
- Pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d'un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite.
- Afin de conserver vos informations de connexion de sorte que vous n'ayez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous revenez sur ce site web.
- Pour suivre les données analytiques sur le site. Ceci permet des mesures d'audience qualitatives et quantitatives (Google Analytics, Xiti...).
- Pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux via les boutons de partage Facebook, Twitter, Google +...

Comment supprimer ces cookies :
Vous pouvez choisir de désactiver/supprimer les cookies dans votre navigateur à tout moment en suivant les instructions fournies dans les fichiers d'aide de ce dernier.
Voici comment procéder pour les 4 principaux navigateurs (cliquez sur le lien) :
- Google Chrome
- Mozilla Firefox
- Microsoft Edge
- Safari

Enfin, nous tenons à vous informer que la désactivation d'un cookie pourrait empêcher ou rendre difficile la navigation ou la prestation des services proposés sur notre site Internet.

Crowdfunding immobilier ou SCPI ?

FINANCIER | 3 min. de lecture

 

L’année 2021 a été très favorable pour le crowfunding immobilier. Selon une enquête publiée par Fundimmo, la collecte réalisée par 40 des plateformes de financement participatif françaises frôle le milliard d’euros. Cela correspond à une hausse de 90% par rapport à 2020. Grâce à ces fonds, le nombre de projets financés, passant à 1065, connaît également une hausse de 81%.

Les chiffres démontrent aussi une progression intéressante côté remboursement, avec 301 millions d’euros remboursés. On dénombre 474 projets concernés pour 2021, soit 53% de plus qu’en 2020 alors que le taux de défaut est évalué à seulement 0,09%.

Le montant de collecte moyen, de 899 933 euros, affiche aussi une hausse de 5% par rapport à l'année précédente. Un placement dure en moyenne 21 mois, tandis que le rendement annuel moyen est chiffré à 9,21%.

Le crowdfunding immobilier s’est aussi démarqué de par son offre assez diversifiée. Alors que 81,7% des fonds collectés se rapportent aux projets résidentiels, 9,8% concernent les bureaux, 9,7%  se rapportent au commerce, 3,8% financent l'hôtellerie, 2,2% les projets d'aménagement et 1% l'activité logistique. Cela place-t-il pour autant, le financement participatif comme LA stratégie à adopter ? Qu’en est-il des SCPI en termes d’investissement immobilier ?

 

 

Crowdfunding : Mieux que les SCPI ?

Si le crowdfunding immobilier et les SCPI se rapportent tous deux au placement immobilier, leur principe de base est tout à fait différent.

Parler SCPI, c’est tout d’abord discuter d’actifs immobiliers tandis que dans le contexte du crowdfunding, cela concerne majoritairement un projet de construction. L’investissement de capitaux est donc plus risqué dans le cadre du crowdfunding.

La promotion immobilière, de manière générale, comporte souvent des risques. Il se peut qu’il y ait un manque de légitimité par rapport à la construction de tel ou tel sorte de projet. Il se peut que l’opération ne soit pas solvable.  Des complications peuvent survenir par rapport au site ainsi que la typologie des biens concernés. L’emplacement peut être inadéquat, le sol inadapté, sans oublier les pièges administratifs.

Compte tenu des prises de risques plus élevées, les rendements liés au crowdfunding immobilier sont donc plus conséquents. De son côté, la SCPI est plutôt adaptée aux investisseurs qui veulent percevoir des revenus à un taux régulier.

Une autre grande différence entre ces deux formes de placements immobiliers réside dans la durée de l’immobilisation de l’épargne. Pour le crowdfunding, cette durée varie entre 12 et 36 mois, correspondant à la longueur des travaux. Pour celle de la SCPI, l’immobilisation des actifs peut durer pendant 12 à 15 ans. L’investisseur recueille en retour des rendements annuels.

L’investissement en SCPI est ainsi mieux adapté aux épargnants souhaitant des rendements à des intervalles plus réguliers et sur le long terme. Le crowdfunding répond à une demande beaucoup plus immédiate et correspond à un public probablement beaucoup plus averti.

 

 

Quelle stratégie adopter ?

Choisir entre SCPI et crowdfunding immobilier comme stratégie d’investissement dépend donc largement de la durée ainsi que du rendement que vous souhaitez percevoir. Cependant, les deux formes de placements ne sont pas exclusives : mélanger les deux sous forme de diversification est même très avisé si l’on veut atténuer le risque de perte en capital. Le prix d’entrée pour la SCPI est normalement plus élevé que celui du crowdfunding immobilier.

Une stratégie commune est de souscrire des parts de SCPI et préserver des liquidités pour l’option crowdfunding. Le choix de la diversification s’étend évidemment au-delà du placement en crowdfunding immobilier. L’idée ici est d'être prudent et de ne pas tout risquer sur un seul projet.

Besoin d'un conseil concernant votre investissement en crowdfunding ou en SCPI ? Contactez dès à présent votre conseiller Euodia !

 

Prendre un rendez-vous

 

Article publié le 21 Octobre 2022

Vous souhaitez aller plus loin ? Contactez-nous :

SCPI de rendement : une liquidité “saine” au premier semestre 2022
IMMOBILIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Dans quelles SCPI investir en période d'inflation ?
IMMOBILIER | 1 min. de lecture Lire l'article
Crowdfunding immobilier ou SCPI ?
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Crowdfunding immobilier : Club Funding lève 125 millions d’euros
FINANCIER | 1 min. de lecture Lire l'article
Après CFAM#1, ClubFunding lance Insight#2
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article