En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences.En savoir plus×Fermer

Les cookies :
Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, rendez-vous sur ce site : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

Ce site Internet utilise des cookies pour :
- Pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d'un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite.
- Afin de conserver vos informations de connexion de sorte que vous n'ayez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous revenez sur ce site web.
- Pour suivre les données analytiques sur le site. Ceci permet des mesures d'audience qualitatives et quantitatives (Google Analytics, Xiti...).
- Pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux via les boutons de partage Facebook, Twitter, Google +...

Comment supprimer ces cookies :
Vous pouvez choisir de désactiver/supprimer les cookies dans votre navigateur à tout moment en suivant les instructions fournies dans les fichiers d'aide de ce dernier.
Voici comment procéder pour les 4 principaux navigateurs (cliquez sur le lien) :
- Google Chrome
- Mozilla Firefox
- Microsoft Edge
- Safari

Enfin, nous tenons à vous informer que la désactivation d'un cookie pourrait empêcher ou rendre difficile la navigation ou la prestation des services proposés sur notre site Internet.
PATRIMOINE | 2 min. de lecture

Comment choisir le niveau de garantie emprunteur

 

Lorsque vous achetez un bien immobilier à crédit, il est primordial d’avoir recours à une assurance emprunteur. Cette assurance permet à l’emprunteur d’obtenir plus de sécurité en cas de problèmes survenus durant la durée du prêt immobilier. En effet, en fonction du niveau de garantie, l’assureur prendra ainsi en charge le capital restant en remboursant l’établissement prêteur. Mais, comment choisir son niveau de garantie emprunteur ?

 

Garantie décès et Garantie PTIA (perte irrévocable d’autonomie)

Quel que soit le type d’investissement que vous souhaitez réaliser, vous êtes dans l’obligation de souscrire à cette garantie décès et PTIA (Perte Totale et Irrévocable d’Autonomie).

En ayant recours à cette garantie décès, si le souscripteur décède, les héritiers du bien ne seront pas redevable de rembourser le reste du crédit immobilier. En effet, ils ne seront pas impactés financièrement car l’assureur prend en charge de rembourser le capital emprunté restant dû auprès de l’établissement de crédit.

La garantie PTIA est obligatoire. De plus, cette garantie n’est pas dissociable de la garantie décès. 

Cette garantie concerne les souscripteurs devenant invalide mentalement ou physiquement durant les années de l’emprunt afin de les protéger s’ils ne peuvent plus exercer de manière totale et permanente leur activité professionnelle. De plus, afin de bénéficier de la garantie, vous devez être dans l’incapacité d’effectuer les tâches quotidiennes telles que manger, boire, se déplacer, se laver... Par conséquent, une tierce personne vous assiste pour effectuer ces tâches.

En revanche, certaines assurances ne prennent pas en charge, dans leur contrat, les invalidités provoquées dans l’exercice d’un métier à risque.

 

Incapacité permanente partielle

Cette garantie d’invalidité permanente partielle s’applique lorsque le souscripteur de l’assurance perd entre 33% et 65% de sa mobilité. Durant cette période d’invalidité, le souscripteur ne peut exercer une activité professionnelle. Ainsi, les compagnies d’assurance paieront les échéances à l’organisme prêteur.

 

Invalidité permanente totale

L’assuré est considéré comme invalide permanent total lorsqu’un médecin atteste qu’il a perdu au moins 66% de sa mobilité. De ce fait, s’appliquera la garantie car il est dans l’incapacité d’exercer une activité professionnelle et l’assurance s’engagera ainsi à payer les mensualités, partielles ou totales, du crédit en fonction des clauses du contrat de prêt.

 

Incapacité Temporaire Totale

L’incapacité d’exercer une activité professionnelle peut être temporaire. De ce fait, s’appliquera cette garantie si le souscripteur se retrouve dans cette situation d’incapacité temporaire totale. Par conséquent, les compagnies d’assurances se chargeront de payer les échéances dues aux organismes prêteur durant la durée de l’invalidité.

 

Garantie perte d’emploi

Lorsque l’on souscrit à cette garantie, elle ne sera effective uniquement en cas de perte d’emploi lié à un licenciement économique, si vous étiez en CDI. En revanche, n’est pas considéré comme perte d'emploi si vous étiez en CDD, que vous partez à la retraite ou bien que la perte d’emploi soit liée à une démission ou encore à un licenciement pour faute grave.

Ainsi, il est nécessaire de prendre en compte tous les objectifs et projets avant de choisir son niveau de garantie de son assurance emprunteur. Chaque assurance est différente. Par conséquent il est primordial d’analyser le marché afin de bénéficier des meilleurs taux et ainsi faire des économies.

 

Chaque situation patrimoniale est différente et les optimisations multiples. Des questions sur l’assurance emprunteur ou un projet immobilier ? Notre service de courtage Financez-moi ainsi que nos conseillers sont là pour vous répondre !

Article publié le 15 Décembre 2021

Articles similaires

Comment résilier une assurance emprunteur ?
PATRIMOINE | 2 min. de lecture Lire l'article
Assurance emprunteur : les nouveautés apportées par la loi Lemoine
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Assurance emprunteur : comment changer d'assurance ?
PATRIMOINE | 3 min. de lecture Lire l'article
Comment choisir le niveau de garantie emprunteur
PATRIMOINE | 2 min. de lecture Lire l'article
De nouvelles mesures pour l'assurance emprunteur
PATRIMOINE | 2 min. de lecture Lire l'article