Bourse : les raisons de la chute après la dissolution de l'Assemblée nationale

FINANCIER | 2 min. de lecture

 

 

L'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale a semé la confusion parmi les investisseurs, entraînant la pire semaine sur les marchés depuis 2022 pour la France, après la déclaration du président.

 

Les analystes financiers expriment de grandes inquiétudes quant à l'incertitude des élections françaises. Les sondages indiquent que le RN et l'alliance de gauche pourraient surpasser la majorité présidentielle. Les élections des 30 juin et 7 juillet pourraient permettre au RN ou à l'alliance de gauche Nouveau Front populaire d'entrer au gouvernement.

 

Déficit en vue ?

Les programmes politiques des deux camps, incluant une baisse des taxes pour l'extrême droite et l'abrogation de la réforme des retraites pour la gauche, inquiètent les marchés en raison du risque accru de déficits budgétaires. Le CAC 40 a chuté de 6,23% la semaine qui a suivi l'annonce de la dissolution, annulant les gains annuels et affichant une baisse de 0,53% depuis le début de l'année. Les grandes entreprises ont toutes vu leur cours baisser, signe d'une aversion au risque des investisseurs.

 

Les banques frileuses 

Les banques ont été particulièrement touchées, avec des pertes significatives pour Société Générale (-14,87%), BNP Paribas (-11,99%) et Crédit Agricole (-10,96%). Les actions bancaires sont sensibles aux inquiétudes du marché, malgré une rentabilité élevée cette année. L'agence Moody's prévoit une instabilité politique accrue en France, amplifiant les craintes des investisseurs.

Les taux d'intérêt de la France ont fluctué, augmentant l'écart avec ceux de l'Allemagne. L'euro a également reculé de près de 1% face au dollar. Les propositions du RN, incluant la privatisation de l'audiovisuel public et la nationalisation des autoroutes, ont fait chuter les actions de TF1 (-16,99%), M6 (-11,99%), Vinci (-11,39%) et Eiffage (-14,70%) par exemple.

 

#Guide

Téléchargez gratuitement
Notre guide euodia

 

À quoi s'attendre ?

Difficile de prédire. Après les élections, plusieurs scénarios sont possibles. Si un nouveau gouvernement se forme, il pourrait y avoir des changements dans les politiques économiques et sociales, ce qui pourrait affecter les marchés financiers, les taux d'intérêt, et la confiance des investisseurs. Les secteurs particulièrement sensibles aux décisions politiques pourraient connaître des fluctuations.

De plus, si les résultats des élections entraînent une période d'instabilité politique encore plus accrue qu'actuellement, cela pourrait augmenter la volatilité sur les marchés financiers et affecter la croissance économique. Les investisseurs surveilleront également les nouvelles réglementations et les orientations politiques du nouveau gouvernement, ce qui pourrait influencer les décisions d'investissement à court et à long terme.

 

Comment se préparer à une éventuelle nouvelle chute ?

L'objectif de la diversification est de diminuer le risque de votre investissement. En cas de krach boursier, certaines entreprises ne se remettront jamais. Il est donc crucial de ne pas tout miser sur une seule d'entre elles.

Pour diversifier efficacement votre portefeuille, plusieurs paramètres doivent être pris en compte. Ne vous limitez pas à quelques titres. Si vous n'investissez que dans des valeurs cycliques d'une même région géographique, vous n'atténuerez pas la volatilité de votre portefeuille. Une bonne diversification implique d'investir dans divers secteurs d'activité et plusieurs pays. Ainsi, les valeurs de votre portefeuille réagiront différemment selon la conjoncture économique. Vous pouvez aussi choisir des entreprises de tailles variées (small ou large caps).

Article publié le 18 Juin 2024

Geoffrey HENRIOT Responsable communication 68 articles rédigés

Ma recommandation : Télécharger le guide euodia

Vous souhaitez aller plus loin ? Contactez-nous :

Quelles sont les règles à suivre pour installer un abri de jardin chez vous ?
IMMOBILIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Private Equity : un regain d'intérêt en 2024, le moment ou jamais ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
SCPI : Comment les US Persons peuvent-elles investir ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Newsletter Euodia #76 - Vous allez vouloir investir ! 🤩
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Société civile immobilière à l'IR ou à l'IS : Quel régime fiscal choisir ?
DEFISCALISATION | 3 min. de lecture Lire l'article