En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences.En savoir plus×Fermer

Les cookies :
Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, rendez-vous sur ce site : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

Ce site Internet utilise des cookies pour :
- Pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d'un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite.
- Afin de conserver vos informations de connexion de sorte que vous n'ayez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous revenez sur ce site web.
- Pour suivre les données analytiques sur le site. Ceci permet des mesures d'audience qualitatives et quantitatives (Google Analytics, Xiti...).
- Pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux via les boutons de partage Facebook, Twitter, Google +...

Comment supprimer ces cookies :
Vous pouvez choisir de désactiver/supprimer les cookies dans votre navigateur à tout moment en suivant les instructions fournies dans les fichiers d'aide de ce dernier.
Voici comment procéder pour les 4 principaux navigateurs (cliquez sur le lien) :
- Google Chrome
- Mozilla Firefox
- Microsoft Edge
- Safari

Enfin, nous tenons à vous informer que la désactivation d'un cookie pourrait empêcher ou rendre difficile la navigation ou la prestation des services proposés sur notre site Internet.
PATRIMOINE | 2 min. de lecture

Banque privée ou CGP : les grandes différences

Maxime CAZERES - 8 articles rédigés
Consultant en Gestion Privée - Partenaire indépendant
Prendre un rendez-vous

 

Aujourd'hui, lorsque un particulier souhaite investir, il a le choix parmi plusieurs options :

Or quelle est la différence entre ces deux interlocuteurs ? Celle-ci s'articule autour de trois points-clés : la qualité du conseil, la disponibilité et la polyvalence.

 

Les conseillers en gestion de patrimoine : une dynamique "win-win"

Les conseillers en gestion de patrimoine se divisent en deux catégories :

  • Les CGP "classiques" qui oeuvrent pour le compte d'une banque ou d'une assurance,
  • Les CGPi, conseillers en gestion de patrimoine indépendants qui s'installent à leur propre compte.

Généralement issu des banques et/ou sociétés d'assurances où il fait ses armes, le CGPi maîtrise toutes les connaissances nécessaires au conseil en gestion de patrimoine : expert en la matière, il guide chaque client vers les meilleurs investissements correspondant à leurs profils.

Bien sûr, il reste lié à ses partenaires commerciaux, mais il n’a pas de produits "maison" à vendre coûte que coûte, ce qui est rassurant. De plus, les conseillers en gestion de patrimoine indépendants sont payés en fonction du mandat qu’ils exercent avec leurs clients, et des résultats des investissements qu’ils ont conseillé.

Pour faire simple, plus vous gagnez d’argent, plus votre conseiller en gagnera, et inversement. Il a donc tout intérêt à vous guider dans la bonne direction.

 

Les banques privées : un système plus complet

Contrairement à une banque dite "classique", la banque privée vous orientera vers des produits "maison" - c'està-dire de son cru - mais aussi vers des produits extérieurs. C’est ce que l’on appelle dans le milieu, une offre à architecture ouverte.

Or la banque privée ne propose pas seulement du conseil au niveau financier, elle aide également ses clients dans les domaines juridiques, fiscaux ou matrimoniaux. Certaines banques privées facturent les services en fonction de la prestation mise en place pour vous, ou elles mettent en place un forfait annuel.

 

Prendre un rendez-vous

 

Article publié le 27 Mai 2022

Articles similaires

Le livret A face à l'inflation : le taux d'intérêt augmente
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Aides financières pour les personnes handicapées
PATRIMOINE | 2 min. de lecture Lire l'article
Faut-il garder son PEL ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Banque privée ou CGP : les grandes différences
PATRIMOINE | 2 min. de lecture Lire l'article
Location-vente : une opportunité à saisir pour le propriétaire ?
PATRIMOINE | 3 min. de lecture Lire l'article