DEFISCALISATION | 2 min. de lecture

Avantages et inconvénients d'un investissement en Loi Malraux 2021

Paul HAREL - 8 articles rédigés
Consultant en Gestion Privée
Prendre un rendez-vous

 

Le dispositif de défiscalisation Malraux offre de nombreux avantages. Il permet de bénéficier d’une défiscalisation significative en « one shot », c’est-à-dire une réduction d’impôts au titre de l’année d’acquisition du bien.

 

Les atouts d'un investissement en loi Malraux 

Le premier avantage du dispositif de défiscalisation Malraux est le fait de pouvoir bénéficier d’une réduction d’impôts allant jusqu’à 120 000€ sur une durée de 4 ans.

Deuxième avantage de l’investissement Malraux : vous devenez propriétaire d’un bien immobilier de caractère, dans une zone géographique très intéressante au vu du principe du dispositif. Une fois restauré, ce bien peut voir son estimation fortement augmenter, vous octroyant ainsi une belle plus-value.

Le troisième avantage de la loi malraux est de bénéficier d’une grande liberté quant à la fixation des prix du loyer. Il est possible de louer à n’importe quel locataire sans conditions de ressources (hors membre de la famille). De plus, une fois les 9 ans de location obligatoire (en tant que résidence principale) atteints, libre à vous de choisir l’avenir du bien :

  • Revendre et générer une plus-value (attention au montage réalisé, ASL ou VIR... retrouvez tous les détails dans “les pièges à éviter lors d’un investissement en Loi Malraux”),
  • Changer de régime fiscale et passer le bien en meublé,
  • Continuer la location en nue.

Un dernier avantage concerne le profil d’investisseur. Le dispositif est à la portée de tous types de profils, contrairement à sa version précédente où il était souvent assimilé au riche contribuable. De nos jours, il est possible d’investir via le dispositif Malraux dans des biens de toutes tailles et à des prix de plus en plus abordables.

 

Risques à éviter

Le premier risque à considérer lors d’un investissement Malraux est une mauvaise évaluation du bien lors de sa revente. Il est fortement conseillé d’effectuer une valorisation du bien avant et après les travaux afin de fixer un prix juste à la revente mais lors de l’acquisition du bien. Par ailleurs, il est aussi important d'effectuer une estimation des travaux à engager.

Il peut arriver que malgré la réduction d’impôt offerte par le dispositif, le montant des travaux soit trop élevé pour pouvoir rentabiliser l’investissement.

Le deuxième risque consiste à ne pas surévaluer le loyer malgré la qualité du bien. Lors d’un investissement de ce type, il faut toujours prendre en considération la valeur locative de ce bien et sa localisation géographique.

Le troisième risque à prendre en compte est le montage juridique adopté pour l’investissement :

  • ASL (association syndicale libre),
  • VIR (vente d’immeuble à rénover),

Il est important d’envisager ce montage au vu d’une revente au bout des 9 ans obligatoire de location sans amputer le taux de réduction d’impôts généré.

 

Notre conseil

Faites vous conseiller ! Que ce soit pour un investissement via le dispositif de Loi de défiscalisation Malraux ou pour d’autres types d’investissements. On retrouve entre autres les placements immobiliers : le Pinel (ancien Scellier), la loi Monuments Historiques, le Girardin Industriel, le LMNP, le FIP, le FCPI, le FCPR, etc.

 

Besoin d'un conseil ? Nos conseillers en gestion de patrimoine indépendants se feront un plaisir de vous accompagner dans votre projet d'investissement !

Article publié le 9 Décembre 2021

Articles similaires

5 bonnes raisons d'investir en Malraux
DEFISCALISATION | 3 min. de lecture Lire l'article
Investissement Malraux : les pièges à éviter en 2021
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article
Investir en loi Malraux : toujours d'actualité ?
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article
Avantages et inconvénients d'un investissement en Loi Malraux 2021
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article
Défiscalisation et crédit immobilier
DEFISCALISATION | 2 min. de lecture Lire l'article