PATRIMOINE | 3 min. de lecture

Assurance emprunteur : comment changer d'assurance ?

Célia BOGGIO - 5 articles rédigés
Consultante en Gestion Privée
Prendre un rendez-vous

 

L’assurance emprunteur en bref

L’assurance de prêt immobilier (ou crédit immobilier) est une garantie concernant un prêt immobilier afin de garantir le paiement des échéances de l’assuré. En effet, celle-ci permet à l’emprunteur de se couvrir contre tout risque et tout événement imprévu, qu’ils soient professionnels ou personnels (comme une maladie, un décès, une perte d’emploi ou encore une incapacité temporaire de travail) si celui-ci se retrouve dans l’incapacité de rembourser son prêt contracté. L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire mais par contre, elle est fortement recommandée. La banque peut refuser de vous octroyer un crédit sans assurance garantie si vous ne disposez pas d’un patrimoine financier et/ou immobilier assez conséquent.

 

Assurance et crédit immobilier

Il faut savoir que l’assurance du crédit immobilier peut couvrir jusqu’à 30% du coût du crédit. Avec la montée de l’inflation, notamment en matière d’énergie, et avec la crise du Covid dont nous en sommes toujours témoins aujourd’hui, il peut être judicieux de réduire le coût de cette assurance, parfois bien élevées chez certaines banques. C’est pourquoi de nombreuses lois ont été promulguées comme, par exemple, la loi Lemoine. Celle-ci, approuvée à l’Assemblée Nationale le 25 novembre 2021 est en attente de promulgation avant la fin du quinquennat. Cette loi Lemoine permettra notamment de changer d’assurance du prêt à tout moment et de raccourcir les délais d’oublis pour les personnes souffrant de pathologies graves. Notons toutefois que cela est possible uniquement si les banques aient signé l’AERAS (S’assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé).

 

Les différents critères à respecter pour changer d’assurance de prêt

Certaines conditions sont à considérer avant de changer d’assurance de prêt comme :

  • Les exclusions de garanties
  • Le régime (indemnitaire ou forfaitaire)
  • L’assurance sur capital initial
  • Les garanties doivent être au moins égales au contrat groupe
  • Les délais de franchise et de carence

 

Loi Lemoine : résilier son contrat quand on le souhaite

Comme dit précédemment, la loi Lemoine (approuvée le 25 novembre 2021 à l’Assemblée Nationale) pourra permettre de résilier son contrat quand le particulier le souhaitera. Attention toutefois, la loi n’a pas encore été approuvée, bien que ce soit bien parti pour. Ce sera au Sénat de convenir si le texte est conforme et si celui-ci peut être valide. De ce fait, si la proposition devient valide, vous pourriez changer de contrat librement, quand vous le souhaitez, même en pleine période de remboursement de crédit.

 

Résiliation infra-annuelle : payer son assurance de prêt moins cher

Si l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire, elle est quand même assez recommandée pour couvrir tout risque (professionnels ou/et personnels) pour un crédit auprès de sa banque. La loi Lemoine permet de faire baisser le coût de l’assurance en jouant sur la carte de la concurrence.

Cependant, il existe deux offres d’assurances qui ont un impact sur le coût final de l’assurance. En effet, dans un premier temps, lors d’un crédit immobilier, la banque propose son offre d’assurance groupe à l’emprunteur afin de mutualiser les risques : on appelle donc cela l’assurance groupe. Le seul inconvénient de cette offre résulte de la méthode de calcul du coût total que l’assuré devra payer. La répartition du risque entre les assurés suit le principe de mutualisation de risque. De ce fait, le montant de l’assurance peut s’avérer assez élevée, d’autant plus si vous êtes jeunes et en bonne santé.

Par ailleurs, certaines assurances externes proposent aux emprunteurs un tarif moins élevé basé sur leur situation professionnelle et personnelle : on parle ici d’assurance déléguée. Ce principe, permis grâce à la loi Lagarde votée en 2010, de souscrire à une assurance individuelle de notre choix. Cela engendrerait par conséquent un tarif de couverture moins grand que celui proposé par la banque. Cette idée de loi a notamment été pensé pour les jeunes qui cherchent à faire un crédit immobilier dès le plus jeune âge, eux qui sont généralement en meilleure santé et en probabilité de pathologies moins importante que les personnes plus âgées. Ce dispositif permettrait d’ailleurs un gain d’économie de 5 à 15 000 euros sur le pouvoir d’achat pendant la durée du prêt, mesure à prendre en compte pour un jeune qui cherche à faire un crédit immobilier …

Article publié le 4 Janvier 2022

Articles similaires

Assurance emprunteur : les nouveautés apportées par la loi Lemoine
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Assurance emprunteur : comment changer d'assurance ?
PATRIMOINE | 3 min. de lecture Lire l'article
Comment choisir le niveau de garantie emprunteur
PATRIMOINE | 2 min. de lecture Lire l'article
De nouvelles mesures pour l'assurance emprunteur
PATRIMOINE | 2 min. de lecture Lire l'article
Le baromètre des taux immobilier sur un an
PATRIMOINE | 3 min. de lecture Lire l'article