Retraite : comment racheter des trimestres pour partir plus tôt ?

FINANCIER | 2 min. de lecture

Partir à la retraite à 64 ans sans avoir cotisé les 172 trimestres requis est possible. Depuis la réforme de septembre 2023, il est possible de racheter des trimestres pour anticiper son départ.

 

Il est désormais envisageable de partir à la retraite plus tôt grâce à la nouvelle réforme. Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, deux conditions doivent être remplies : atteindre 64 ans (sauf exceptions) et avoir cotisé 172 trimestres, soit 43 ans, à partir de 2027. Bien que l'âge légal de départ à la retraite ne puisse être réduit, il est possible de racheter jusqu'à 12 trimestres, soit trois années de cotisations, permettant ainsi de partir à 64 ans sans avoir atteint le total requis. Comme l'indique le site du Service public, cette méthode "permet de verser volontairement des cotisations pour compenser des périodes sans cotisation, qui seront alors prises en compte pour la retraite par l'Assurance retraite de la Sécurité sociale".

 

Quelles périodes de rachat sont possibles ?

Les travailleurs peuvent désormais racheter des trimestres correspondant à leurs années d’études supérieures, leurs stages en entreprise effectués depuis le 15 mars 2015 dans le cadre des études supérieures, ainsi que des années incomplètes où moins de quatre trimestres ont été validés par l'Assurance retraite. Depuis le 1er septembre 2023, la possibilité de rachat de trimestres d’études s’étend jusqu'à 40 ans, contre dix ans après la fin des études auparavant. Pour les stages, le rachat peut désormais se faire jusqu'à 30 ans, contre deux ans après le stage précédemment. D’autres situations peuvent également permettre un rachat volontaire de cotisations, comme les périodes de travail pénal, le bénévolat auprès d'un membre de famille invalide, ou encore les périodes en tant que sportif de haut niveau, entre autres.

 

#Investir

Découvrez comment PRÉPARER VOTRE RETRAITE.

Démarrez votre simulation

 

Comment faire une demande de rachat de trimestres ?

Deux options s'offrent à vous lors du rachat de trimestres : "soit racheter des trimestres pris en compte uniquement pour le calcul de votre taux, soit pour le calcul de votre taux et de votre nombre de trimestres d’assurance-retraite", précise le site du Service public. Le coût du rachat varie selon l'option choisie, votre âge (plus ou moins de 30 ans) et vos revenus des douze derniers mois. Pour estimer ce coût, vous pouvez effectuer une simulation sur le site de l'Assurance retraite. Une fois cette opération effectuée, vous pourrez formuler votre demande en téléchargeant et envoyant un formulaire à l'adresse indiquée.

Article publié le 9 Juillet 2024

Hugo HALLAK Consultant en gestion privée - Partenaire indépendant 8 articles rédigés

Ma recommandation : Télécharger le guide per

Vous souhaitez aller plus loin ? Contactez-nous :

Quelles sont les règles à suivre pour installer un abri de jardin chez vous ?
IMMOBILIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Private Equity : un regain d'intérêt en 2024, le moment ou jamais ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
SCPI : Comment les US Persons peuvent-elles investir ?
FINANCIER | 3 min. de lecture Lire l'article
Newsletter Euodia #76 - Vous allez vouloir investir ! 🤩
FINANCIER | 2 min. de lecture Lire l'article
Société civile immobilière à l'IR ou à l'IS : Quel régime fiscal choisir ?
DEFISCALISATION | 3 min. de lecture Lire l'article