Réinventons ensemble votre épargne pour
Prendre un rendez-vous

Comment réagir en cette période d’incertitude sur les marchés boursiers ?

| #Autres

Comment réagir en cette période d’incertitude sur les marchés boursiers ?

Depuis le début de l’année, les indices majeurs européens et américains ont enregistré un net repli et même une mini correction. En effet, le CAC 40, indice phare de la bourse parisienne, a consolidé de ses gains de l’année 2017. Il a enregistré un gain de 9,26%. Il cède 2,73%,  son plus mauvais trimestre depuis deux ans. L’indice large européen regroupant les 600 plus grosses capitalisations boursières, le STOXX 600, cède quant à lui 4,7% sur les trois premiers mois de l’année.

Aux US, les records historiques de fin janvier semblent bien loin. Le S&P500, indice majeur, recule de 1,6% depuis le début de l’année alors qu’il avait augmenté de presque 10% en 2017, première performance trimestrielle négative depuis le troisième trimestre 2015.

Seuls résistent  encore les marchés émergents, avec un indice MSCI qui progresse de presque 1%.

Après un solide début d’année, l’incertitude a rattrapé les investisseurs, avec un certain nombre de craintes et de doutes qui sont apparus. Ils concernent la croissance mondiale, les turbulences politiques et géopolitiques, la normalisation des politiques monétaires ou encore la grosse baisse enregistrée sur les valeurs technologiques.

 

Les valeurs technologiques menacées

En effet, Facebook est en pleine tourmente à cause de la fuite des données personnelles de ses utilisateurs utilisées par Cambridge Analytics. Et tout cela a nourri des craintes d’un durcissement de la régulation. Ceci toucherait toutes les valeurs technologiques. Ces dernières ayant constitué à peu près 80% de la hausse de Wall Street, ces incertitudes ne leur ont donné aucune change. Les "Gafa" (acronyme pour Google, Apple, Facebook et Amazon) sont parmi les plus fortes baisses et ont beaucoup pénalisé les marchés mondiaux.

Le deuxième trimestre s’ouvre également sur des incertitudes quant à la croissance mondiale, et surtout aux Etats-Unis.

L'indice Vix, qui mesure la volatilité implicite du S&P 500, a dépassé le seuil de 50 le 6 février, un niveau souvent annonciateur d'un marché baissier durable.

Alors comment réagir face à ces turbulences et incertitudes ?

Les investisseurs ont pris leurs profits sur les secteurs ayant rapporté en 2017 comme les valeurs technologiques, les banques ainsi que toutes les valeurs cycliques.

Des secteurs plus défensifs sont à privilégier comme la santé ou les ressources naturelles.

Dans ce contexte tendu, les publications des entreprises vont être scrutées de très près ainsi que les marchés obligataires et la volatilité des marchés actions.