Réinventons ensemble votre épargne pour
Prendre un rendez-vous

Le cabinet de gestion de patrimone, un métier de flexibilité

| #Autres

Qu’est-ce qu’un cabinet de gestion de patrimoine ? Quelle est la différence avec la partie Banque privée de votre banque actuelle ? Pour mieux comprendre les intérêts et avantages de ce métier, concept-et-patrimoine.com vous resitue le domaine d’action du cabinet de gestion de patrimoine.

Le cabinet de gestion de patrimoine offre des conseils personnalisés

Le rôle du cabinet de gestion de patrimoine est d’aider les particuliers à faire prospérer leur avoir et leur proposer des solutions adaptées pour mieux gérer son argent. La relation s’établit dans la durée, au travers d’un suivi personnalisé. Son conseil est indépendant, puisqu’il n’est pas tenu de recommander certains produits plutôt que d’autres : sa liberté d’action est donc complète. Aussi, le coeur de son métier est surtout de pouvoir comprendre les choix de vie de ses clients et de les aider à réaliser un patrimoine qui possède un sens. D’autre part, il convient aussi d’établir un profil de risque par client et de le respecter. Pour faire appel à un cabinet de gestion de patrimoine, on conseille d’avoir au moins 10 000€ à placer.

La banque privée, l’intérêt d’une équipe autour de soi

Le métier de conseiller en gestion de patrimoine existe depuis les années 70, et représente aujourd’hui près de 10 % du marché de la gestion patrimoniale. 65 % de ce marché est en revanche occupé par les banques privées. Adressées aux particuliers qui disposent d’un budget important (au delà de 250 000€), elles disposent toutefois d’autres avantages que les cabinets de gestion. En effet, leur intérêt est qu’elles peuvent centraliser toutes les activités financière de leur client : les comptes courants, les crédits, les actifs. Les grands groupes ont aussi l’avantage d’être présents sur des territoires importants, et peuvent donc aussi être disponibles en cas de déplacement en France ou à l’étranger. Enfin, leur envergure leur permet aussi de faire intervenir d’autres acteurs si le besoin s’en fait sentir : ingénieur patrimonial, avocats, experts en art, en vin… et auquel cas, le conseiller banque privée devient plus comme une sorte de « chef d’orchestre » de toute l’équipe qui gravite autour de son client.

Cependant, on reproche aux banques privées que les conseils donnés sont moins personnalisés et moins indépendants.

Et vous, que préférez vous ?