Réinventons ensemble votre épargne pour
Prendre un rendez-vous

Le conseil en gestion de patrimoine, pour qui ?

| #Asset

Le conseil en gestion de patrimoine, pour qui ?

 

Dois je avoir recours à un conseiller en gestion de patrimoine ? Ou plutôt, suis je en mesure d’avoir recours à un conseiller en gestion de patrimoine ? Voilà autant de questions que se posent au quotidien les contribuables quand il s’agit de la gestion de leur patrimoine.

 

Le conseil en gestion de patrimoine à différentes étapes

 

Il n’existe pas de critères officiels ou pré établis qui déterminent si telle ou telle autre personne peut avoir recours aux services d’un conseiller en gestion de patrimoine.

En réalité, c’est votre situation financière et votre évolution au sein de la société qui vont déterminer cela. En effet, à chaque étape de la vie, naît une problématique patrimoniale (réduction d’impôts, recherche de revenus complémentaires, préparation de la retraite, etc.) au final, tout le monde peut prétendre à ce type de services.

 

Le conseiller en gestion de patrimoine indépendant

 

Le conseiller en gestion de patrimoine est donc le professionnel vers qui se tourner est la solution, surtout pour les personnes qui ne peuvent avoir accès à ce type de services auprès de leurs banques. En effet, la banque privée exige la détention d’un certain montant de patrimoine, ce qui constitue une barrière pour un grand nombre.

Le conseiller en gestion de patrimoine indépendant sera donc comme son nom l’indique, l’interlocuteur privilégié pour accompagner les contribuables dans la résolution de leurs problématiques patrimoniales de manière totalement indépendante. Celle ci lui permet d’avoir accès à un panel très large de produits et solutions puisqu’il n’a de liens capitalistiques avec aucune institution ou entreprise. De plus, la profession de conseiller en gestion de patrimoine est très bien encadrée, les clients protégés grâce à une réglementation stricte et qui exige que les conseillers en gestion de patrimoine remplissent certaines conditions comme :

 

  • le statut CIF (Conseiller en investissements financiers) pour les opérations financières
  • le statut IOBSP (intermédiaire en opérations bancaires et services financiers)
  • la carte T pour les opérations immobilières
  • des modules de formation validants, etc.

 

Cette réglementation va d’ailleurs connaître dans les mois à venir, des changements importants avec pour objectif, la protection des contribuables et la transparence complète d’informations. Cette révolution va intervenir avec la ise en place de la directive européenne MIF 2 qui va désormais distinguer, Conseillers en Gestion De Patrimoine (CGP) et Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants (CGPI).