Réinventons ensemble votre épargne pour
Prendre un rendez-vous

Le CGP et ses missions

| #Autres

Le CGP et ses missions

Un conseiller en gestion de patrimoine est à la fois le médecin et le pharmacien de l’épargne. Ce métier implique d’avoir des compétences aussi bien techniques que juridiques, car c’est une activité qui est règlementée. Il y a une autorité de tutelle et tout ce que fait un conseiller en gestion de patrimoine est vérifié, encadré et validé par l’Etat. Son quotidien se résume, en un premier temps à la rencontre d’un client, faire une photographie de son organisation au niveau de son épargne, comparer ensuite cette photographie avec l’idée que le client se faisait de sa propre organisation et voir si elles sont en adéquation. A l’issu, il édite un cahier des charges en fonction des objectifs personnels à court, moyen, et long terme. En un second temps, il revient vers son client et lui explique ce qu’il devrait faire pour atteindre ses objectifs. Tout ceci constitue la première partie du travail de conseiller en gestion de patrimoine : établir les diagnostics du médecin avec les préconisations.

Suite à cela le CGP accompagne son client quant à la mise en place de toutes ces préconisations ; c’est à dire, aller avec lui chez son banquier, son assureur ou son notaire. Il peut également le faire lui-même. Il lui trouve les bons produits et met en place les bonnes solutions juridiques et fiscales. Ceci dit toutes solutions tiennent compte à l’organisation personnelle, ainsi qu’à la conjoncture aussi bien économique et financière, qui évolue tous les jours. L’accompagnement par le CGP consiste à surveiller les solutions proposer des différentes conjonctures et vérifier qu’elles correspondent toujours aux objectifs de son client malgré l’évolution de tous ces paramètres.

Contrairement au banquier qui propose ses propres produits, le CGP est complètement indépendant, ainsi, quand il va faire une proposition, il la fera en toute indépendance. Il va choisir dans chaque catégorie, dans chaque secteur d’activité, le bon produit. La SCPI, par exemple, il est existe environ 178 SCPI sur le marché gérées par différentes sociétés de gestion. Le CGP est capable de proposer ces 178 SCPI à son client et de sélectionner celles qui correspondent au mieux au profil investisseur de ce dernier.